Sommaire

Il existe deux types de rides : les mécaniques et les statiques. Les premières sont dues à la contraction répétée des muscles du visage. On parle aussi des rides d’expressions. Sous la peau, des muscles se contractent et se relâchent sans cesse pour nous permettre de traduire nos émotions. Les secondes, les rides statiques, sont dues au relâchement général des tissus de la peau et à la gravité. Il s’agit principalement des rides du coin de la bouche, du décolleté, du cou, ou celles qui se situent sous le nez… Elles sont dues à une perte d’élasticité de la peau.

Autrement dit, au fil du temps, l’organisme se « fatigue » et les rides liées à l’âge apparaissent. Il s’agit d’un processus naturel : les cellules ne se divisent plus aussi rapidement et ne se reforment plus. Ainsi, la production de certaines fibres perd en intensité. C'est le cas des fibres de collagène, qui assurent la fermeté de la peau, et des fibres d’élastine, qui lui donnent son élasticité. La production de sébum est, elle aussi, moins importante. Résultat : la peau s'affine et se déshydrate. Les rides sont impossibles à faire disparaître, cependant, leur apparition peut être atténuée avec des produits « anti-âges ». Ces derniers permettent notamment d’estomper leurs contours.

Le rétinol : un ingrédient anti-âge de choix

Dans la lutte contre les rides et la perte de fermeté, le rétinol se place comme un actif cosmétique phare. Il est l’un des actifs anti-âge les plus couramment utilisés, car l’un des plus efficaces. Cette molécule est un dérivé de la vitamine A.

Le rétinol intervient sur l’épiderme (la surface de la peau) mais également sur le derme (en profondeur), sur les différents signes de vieillissement cutané. Il permet notamment de retrouver une peau plus ferme. En effet, sa présence augmente le nombre de fibroblastes et, par conséquent, favorise une meilleure production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique.

Cet actif accélère aussi le renouvellement cellulaire en « gommant » les cellules mortes à la surface de la peau. Cette dernière est alors plus douce, plus lisse et uniforme. Enfin, l’action de cette molécule contribue à gommer les taches pigmentaires. Il régule la synthèse de mélanine ce qui permet, au fil du temps, de supprimer les taches brunes.

Ce produit est plutôt à utiliser comme crème du soir, afin d’éviter toute photosensibilisation. Les soins au rétinol s'appliquent sur le cou, le décolleté et l’ensemble du visage. On en met d’abord une fois par semaine, puis on augmente si la peau supporte bien le produit.

Acide hyaluronique et vitamine C : autres stars des produits antirides

La vitamine C, bien connue dans notre alimentation, a du mal à parvenir jusqu’à notre peau. Et pourtant, elle est bien utile dans la lutte contre les rides. D'abord, parce qu'elle stimule la production de collagène, qui est responsable de la fermeté et de l’élasticité de la peau. La vitamine C diminue également la production de mélanine responsable de l’apparition des taches brune.

En bref, elle a pour grand avantage d’être un antiride puissant, qui améliore le grain de peau et qui illumine le teint. Les sérums contenant de la vitamine C s’appliquent sur une peau propre avant le soin hydratant. Le produit peut s’utiliser matin et soir.

Acide hyaluronique : un hydratant puissant

L'acide hyaluronique est connu de tous pour être une molécule hydratante assez puissante. Naturellement présente dans notre organisme, cette éponge à eau permet notamment de rebondir la peau et redonner un joli teint.

Largement employé par l'industrie cosmétique, on le trouve dans des crèmes, des masques et des sérums. Dans une routine beauté, l’idéal est d’utiliser un sérum formulé avec de l'acide hyaluronique, matin et soir, sur une peau propre. Une fois le sérum appliqué, vous pouvez compléter la routine en appliquant un hydratant riche en céramides (des lipides naturellement présents dans la peau). Cela permet de maintenir l’hydratation.

Bakuchiol et niacinamide : les petits nouveaux

Le bakuchiol est le nouvel actif phare des produits cosmétiques anti-âges. Et pour cause, cet antioxydant d’origine naturelle, présent dans les graines de la psoralea corylifolia, est considéré comme une alternative naturelle au rétinol. Il a une action significative sur les rides et ridules, la pigmentation, l’élasticité et la fermeté de la peau. En bref, il agit sur tous les points utiles de la lutte anti-âge. Généralement sous forme de sérum, le bakuchiol peut être ajouté à la crème hydratante, et ainsi intégré à la routine beauté.

Enfin, la vitamine B3 (niacinamide) aide la peau à lutter contre les agressions et calme les inflammations cutanées. Elle peut être utile pour estomper les taches pigmentaires, les ridules et les différents boutons. Ou, tout simplement, utilisée en prévention. Il est conseillé de l’appliquer plutôt le soir.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Merci au Dr Marie-Estelle Roux, dermatologue esthétique à Paris. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.