Avez-vous remarqué comme, parfois, on retient notre souffle sans même nous en rendre compte ? Dans une vie quotidienne soumise au stress, notre respiration baisse en qualité, les bouffées d’air que l’on inspire se font moins longues, moins profondes. Or, bien respirer est essentiel à notre santé et à notre bien-être. C’est même un processus vital.

La respiration est une fonction vitale

Les poumons ont pour fonction d’extraire l’oxygène de l’air et de le transférer dans le sang, pour qu’il soit acheminé aux différentes cellules de l’organisme. La respiration régule aussi la quantité d’eau dans le système sanguin, la température du corps et participe à divers mécanismes comme la digestion et l’élimination des déchets. Enfin, elle aide à gérer ses émotions et à réduire le stress.

Cela explique que certaines disciplines comme le yoga, le taï-chi ou la méditation la considère comme une prise d’énergie vitale. C’est aussi pour ces raisons que la méthode Wim Hof fait de la respiration un de ses trois piliers fondamentaux.

Qu’est-ce que la méthode Wim Hof ?

Wim Hof est un Hollandais de 62 ans connu pour ses records d’exposition au froid, qui lui ont valu le surnom de “Iceman” ou “homme de glace”. Depuis les années 2000, il a popularisé sa méthode d’entraînement, sobrement baptisée d’après son propre nom, qui permettrait selon lui d’améliorer sa santé physique et son bien-être psychique.

Assez extrême, la méthode Wim Hof repose sur les trois piliers :

  • la respiration ;
  • la thérapie par le froid ;
  • l’engagement conscient, acquis grâce à la méditation.

Elle promet notamment une augmentation des niveaux d’énergie, un meilleur sommeil, la réduction du stress, une volonté accrue, une concentration exacerbée ou encore un système immunitaire plus fort.

La technique de respiration de Wim Hof, pour une détente express

Sa routine de respiration, plus spécifiquement, “consiste à effectuer des inspirations et expirations profondes et rythmées qui sont suivis d'un temps de rétention, où vous retenez votre respiration”, explique Léandre Omeir, Coach international certifié de la méthode Wim Hof. Celle-ci permet de déstresser rapidement et de redynamiser son corps, en saturant les globules rouges en oxygène. Le moment idéal pour faire ces exercices étant juste après le réveil, ou avant un repas.

Étape 1 : Mettez-vous à l'aise

Adoptez une posture de méditation : assis, allongé, selon ce qui est le plus confortable pour vous. Assurez-vous que vous pouvez dilater vos poumons librement sans ressentir de constriction.

Étape 2 : 30 à 40 respirations profondes

Fermez les yeux et essayez de vider votre esprit. Soyez conscient de votre respiration et essayez de vous y connecter pleinement. Inspirez profondément par le nez ou la bouche et expirez sans forcer par la bouche. Inspirez complètement par le ventre, puis la poitrine, puis relâchez sans forcer.

Répétez cette opération 30 à 40 fois en rafales courtes et puissantes. Vous pouvez ressentir des étourdissements et des sensations de picotements dans les doigts et les pieds. Ces effets secondaires sont totalement inoffensifs.

Étape 3 : La rétention

Après la dernière expiration, inspirez une dernière fois, aussi profondément que possible. Ensuite, laissez l'air sortir et arrêtez de respirer. Tenez jusqu'à ce que vous ressentiez à nouveau l'envie de respirer.

Étape 4 : Respiration de récupération

Lorsque vous ressentez à nouveau le besoin de respirer, inspirez une grande fois pour remplir vos poumons. Sentez votre ventre et votre poitrine se gonfler. Lorsque vous êtes à pleine capacité, retenez votre souffle pendant environ 15 secondes, puis relâchez. Cela termine le premier tour.

Ce cycle peut être répété 3 à 4 fois sans intervalle. Après avoir terminé l'exercice de respiration, prenez votre temps pour vous prélasser dans le bonheur. Cet état de calme est très propice à la méditation, n'hésitez pas à combiner les deux.

Les précautions à connaître

Attention toutefois, ces exercices provoquent une hyperventilation, il est donc conseillé de les pratiquer assis ou allongé - et jamais en conduisant ou dans un environnement dangereux. Notez aussi que, si les effets du froid sur les douleurs musculaires ont été prouvés par la science, la méthode de respiration de Wim Hof ne l’est pas. Par son aspect extrême, elle requiert de l’entraînement et ne doit pas être pratiquée seul, car elle peut provoquer une perte de conscience. Si vous souhaitez la tester, demandez l’avis de votre médecin et faites-vous encadrer par un coach certifié.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Merci à Léandre Omeir, Coach international certifié de la méthode Wim Hof. 

L'importance de la respiration, HappyCulture et vous, février 2015. 

Méthode Wim Hof : le bonheur et le dépassement de soi grâce au froid extrême, marieclaire.fr 

La méthode Wim Hof : est-elle basée sur la science ?, Futura Santé, 10 janvier 2022. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.