En 2020, le temps de sommeil moyen des Français est passé sous la barre des recommandations, d’après les chiffres de Santé Publique France. Ne pas dormir suffisamment peut être très néfaste pour la santé et favoriser l’apparition de nombreuses maladies comme le diabète ou le surpoids.

Cependant, trop dormir n’est pas toujours une bonne idée non plus. En effet, si vous êtes habitués à faire des grasses matinées le week-end pour compenser des courtes nuits en semaine, cela peut s’avérer contre-productif. C’est ce qu’a démontré une récente étude de l’Université d’Arizona (États-Unis) dirigée par le professeur Michael A. Grandner. La recherche a mis en avant les effets néfastes de trop dormir le weekend, et surtout d’avoir des durées de sommeil irrégulières.

Risques cardiaques : la grasse matinée les augmente de 11 %

Pour en arriver à ce constat, les chercheurs ont interrogé 984 adultes entre 22 et 60 ans sur leurs habitudes de sommeil et leur état de santé générale. Grâce à ces données, ils ont observé l’impact que pouvait avoir un “jet-lag social” sur l’organisme. Ce terme, utilisé par les spécialistes, désigne le fait de dormir plus longtemps le weekend et les jours fériés, afin de compenser les heures manquantes de la semaine.

Ce décalage horaire social a été calculé en soustrayant le point médian du sommeil en semaine et celui du week-end. Ce calcul a été réalisé grâce au questionnaire sur la synchronisation du sommeil de l'étude SHADES (Sleep and Health Activity, Diet, Environment and Socialization menée à Philadelphie à l'Université de Pennsylvanie).

Les travaux ont révélé que le “jet-lag social” avait de nombreux méfaits sur la santé. Un temps de sommeil trop important le weekend pourrait augmenter de 11 % les risques de maladies cardiovasculaires. Les chercheurs ont également observé que les changements de rythme de somnolence provoquaient un stress tellement important dans le corps qu’ils pouvaient être comparés aux effets psychologiques d’un aller-retour Paris - New-York en un weekend.

Les travaux ont aussi révélé qu’une trop grande irrégularité de sommeil entre le weekend et la semaine pouvait favoriser la somnolence, la fatigue, l’irritabilité, le manque de concentration à long terme, le risque de dépression et les problèmes métaboliques.

Maintenir un sommeil régulier est la clé pour une bonne santé

Les experts expliquent toutefois que le problème n’est pas lié au fait de beaucoup dormir, mais d’avoir des nuits trop irrégulières entre la semaine et le weekend. "Il était particulièrement surprenant que ces effets soient indépendants de la durée du sommeil et des symptômes d'insomnie. Ces résultats indiquent que la régularité des nuits, au-delà de la seule durée, joue un rôle important dans notre santé”, a expliqué Sierra B. Forbush, assistante de recherche dans le programme de recherche sur le sommeil et la santé à l'UA College of Medicine à Tucson.

Ces résultats montrent bien que la régularité du sommeil joue un rôle très important dans notre santé. Au lieu de chercher à atteindre un certain quota de repos, il est essentiel de faire en sorte qu’il soit régulier.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://opa.uahs.arizona.edu/newsroom/news/2017/ua-research-social-jetlag-measured-differences-sleep-patterns-days-vs-work-days

https://www.sleephealthresearch.com/shades/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.