Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener a consulter

De très nombreux Français n’ont pas des nuits très reposantes. En effet, 1 personne sur trois est concernée par un trouble du sommeil. De plus, 45% des 25-45 ans considèrent qu’ils dorment moins que ce dont ils ont besoin, selon des données présentées par l’INSERM.

La dernière étude sur le sommeil publiée par Santé Publique France en 2019 montre un déclin important du temps passé à dormir dans l’Hexagone. En moyenne, les Français passaient 6 heures 42 minutes dans les bras de Morphée en 2017. C’est la première fois que la barre passe “en dessous des 7 heures minimales quotidiennes habituellement recommandées pour une bonne récupération”, précise le rapport.

Troubles du sommeil : des causes pas toujours bien identifiées

Temps d’écran importants, stress au travail, environnement bruyant… voici les causes les plus souvent évoquées pour expliquer ces nuits de plus en plus courtes. Cependant, il ne s'agit pas des seules comme l’explique la Dr. Janice Johnston, médecin généraliste, à la version américaine du Huffpost.

"La plupart des gens se rendront compte que leur sommeil a été perturbé lorsqu'ils ressentent une fatigue excessive le lendemain, mais il est souvent difficile d'attribuer cette fatigue excessive à des symptômes tels que la congestion, des problèmes digestifs ou des douleurs", a précisé l’experte. "Au lieu de cela, les gens peuvent attribuer à tort ces sentiments à un manque de caféine, à un stress nocturne ou diurne."

De nombreux troubles du sommeil peuvent cacher des soucis de santé. L’experte a fait le point sur les signes nocturnes les plus inquiétants. Si vous avez l'un ou plusieurs des symptômes détaillés en images par la rédaction Medisite, il est peut-être temps de consulter votre médecin.

Manquer d'air

1/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

Le manque d'air en pleine nuit est le plus souvent un signe d'apnée du sommeil, un trouble du sommeil dans lequel votre respiration s'arrête et recommence à plusieurs reprises.

"Ces pauses de respiration durent de 10 à 30 secondes, voire plus, se produisent au moins 5 fois par heure de sommeil et peuvent se répéter une centaine de fois par nuit", explique Ameli. Elles entrainent micro-éveils dont la personne n'a pas conscience.

L'interruption de la respiration nocturne peut avoir d'autres causes comme un nez bouché par un rhume, une grippe ou encore une allergie. Les reflux gastriques sont aussi susceptibles aussi perturber la respiration. Si vous vous réveillez plusieurs fois en ayant l'impression de manquer d'air ou encore des maux de tête, il est recommandé de consulter.

Le ronflement

2/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

Le ronflement est un autre symptôme courant de l'apnée du sommeil. "Ce phénomène (Apnée du sommeil NDLR) est dû au relâchement des muscles des parois du pharynx. Celui-ci devient mou et l’air passe difficilement, provoquant au passage des vibrations qui créent un ronflement. Si les parois s’effondrent totalement, le passage de l’air est bloqué et c’est l’apnée", précise l'INSERM sur son site internet.

Le ronflement peut aussi être lié à l'obésité, l'allergie ou un état grippal.

En cas de ronflement chronique, consultez un spécialiste du sommeil. Il pourra prescrire un bilan de sommeil pour déterminer si vous souffrez d'apnée du sommeil.

Le somnanbulisme

3/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

Le somnambulisme est considéré comme une parasomnie. "C'est un trouble au cours de la phase la plus profonde du sommeil non-REM lorsque le cerveau se trouve dans un état entre le sommeil et l'éveil", a expliqué le Dr Zeeshan Khan, directeur d'une clinique du sommeil dans le New Jersey, également interrogé par le Huffpost.

Ce trouble peut être causé par le manque de sommeil, le stress, l'anxiété ou la fièvre. La prise de certains médicaments, comme les hypnotiques, les sédatifs ou certains médicaments utilisés pour les troubles psychiatriques, est également un facteur de risque.

Parler en dormant

4/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

"Parler en dormant peut entraîner une réduction de la capacité de concentration, des sautes d'humeur extrêmes ou des hallucinations", a précisé la Dr Janice Johnston. "Si parler pendant le sommeil n'est pas un phénomène normal et provoque une alarme, il est important de consulter un spécialiste", a-t-elle poursuivi.

Les cauchemars récurrents

5/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

"Les cauchemars chroniques peuvent avoir des effets néfastes extrêmes sur la santé, tels qu'un risque accru de suicide, de maladie cardiaque et d'obésité", a déclaré la Dr Janice Johnston au site américain. "Ceux qui souffrent de cauchemars chroniques devraient demander un traitement et des conseils à un professionnel de la santé".

Aller fréquemment aux WC la nuit

6/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

La première cause des pauses pipi incessantes la nuit est de boire trop d'eau près de l'heure du coucher. Cependant, elles peuvent révéler d'autres troubles de santé comme du diabète, une insuffisance rénale ou un problème de prostate. 

Le bruxisme

7/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

Le grincement ou le serrement involontaire des dents, appelé bruxisme, peut abimer les dents. Il est donc recommandé d'en parler à son dentiste.

Le somnambulisme alimentaire

8/8
Sommeil : 8 signes la nuit qui doivent mener à consulter

Le somnambulisme alimentaire est un trouble où l'individu mange la nuit sans en avoir souvenir le lendemain matin.

"Les personnes atteintes de somnambulisme alimentaire, courent un risque accru de fatigue, de dépression et de prise de poids", précise le Dr Janice Johnston à nos confrères du Huffpost. Ils risquent également de se brûler ou de se couper lorsqu'ils préparent des aliments pendant leur sommeil ou de s'empoisonner en mangeant des substances non alimentaires.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.huffpost.com/entry/sleep-signs-health-problem_l_629f7d88e4b07aa9389e9dcd

https://www.inserm.fr/dossier/sommeil/

https://www.santepubliquefrance.fr/docs/le-temps-de-sommeil-la-dette-de-sommeil-la-restriction-de-sommeil-et-l-insomnie-chronique-des-18-75-ans-resultats-du-barometre-de-sante-publiqu

http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/8-9/2019_8-9_1.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.