Le ronflement ou ronchopathie touche environ 10 millions de Français. De plus, entre 40 et 50 % des adultes de plus de 50 ans ronflent (60 % des hommes et 40 % des femmes). Si ces bruits nocturnes perturbent peu les personnes concernées, il n’en est pas de même pour l’entourage dormant avec ces dernières qui peut souffrir d’insomnie et/ou de difficultés d’endormissement. La spécialiste du sommeil Narwan Amini de Eachnight.com livre ses conseils pour trouver la bonne position afin d’éviter les ronflements.

Prévenir les ronflements : dormir sur le côté

Interrogé par Le New York Post, Narwan Amini a déclaré que : “dormir sur le côté plutôt que sur le dos est le meilleur moyen de prévenir le ronflement. Lorsque vous vous allongez sur le dos, la gravité pousse la langue contre la bouche, créant un blocage des voies respiratoires qui vous fait ronfler” a-t-elle précisé. Si cette position permet d’éviter les ronflements, elle n’est pas toujours naturelle pour les personnes concernées. Ainsi, la spécialiste du sommeil donne trois conseils pour dormir sur le côté :

  • Garder les bras autour de la taille ou parallèles au buste ;
  • Éviter de rentrer le menton dans la poitrine ou de garder la tête baissée car cela peut bloquer les voies respiratoires ;
  • Mettre un oreiller entre les genoux pour garder la colonne vertébrale alignée et soulager les douleurs lombaires.

Comment éviter les ronflements ?

Narwan Amini révèle que certaines astuces permettent d’éviter les ronflements. C’est notamment le cas pour :

  • La perte de poids : “Perdre quelques kilos grâce à l'exercice peut renforcer les muscles de votre cou pour prévenir les ronflements et vous aider à perdre les tissus supplémentaires” ;
  • Boire de l’eau régulièrement : “La déshydratation peut épaissir le mucus dans la bouche et la gorge, aggravant le ronflement. Boire beaucoup de liquides atténue cette congestion, ce qui vous permet de respirer plus facilement la nuit” ;
  • Dîner léger : “Si votre estomac est trop plein la nuit, votre diaphragme peut ne pas avoir assez de place pour se dilater pendant la respiration, ce qui perturbe le sommeil” ;
  • Se coucher à heure fixe : “Pour éviter l'épuisement, améliorez vos habitudes d'hygiène du sommeil en suivant un horaire de coucher cohérent” ;
  • Prendre une douche chaude avant le coucher : “La vapeur d'une douche chaude avant de dormir peut humidifier vos voies nasales et vous aider à mieux respirer la nuit, ce qui atténue le ronflement.”

Des exercices anti-ronflement

La spécialiste du sommeil conseille aux personnes qui ronflent beaucoup de réaliser des exercices pour renforcer les muscles de la gorge : "Répétez d'abord chaque voyelle (aeiou) à haute voix pendant trois minutes plusieurs fois par jour. Ensuite, placez le bout de votre langue derrière vos dents de devant supérieures et faites glisser votre langue dessus pendant trois minutes par jour.

Fermez ensuite la bouche et pincez les lèvres et maintenez pendant 30 secondes. Ouvrez et déplacez votre mâchoire vers la droite et maintenez pendant 30 secondes. Répétez sur le côté gauche. Enfin, la bouche ouverte, faites glisser le bout de votre langue vers l'arrière le long de votre palais aussi loin que possible. Répétez cet exercice 20 fois.”

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://nypost.com/2022/02/06/heres-how-to-stop-your-partner-from-snoring-all-night/

mots-clés : ronflement, Astuces
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.