Sclerose en plaques : les aliments riches en isoflavones seraient protecteurs

Une nouvelle étude, menée par une équipe de l’Université de l’Iowa et publiée le 9 juillet dans la revue Science Advances, suggère qu’un régime alimentaire riche en isoflavones (un phytoœstrogène) peut fournir une protection contre les symptômes de la sclérose en plaques. À condition de posséder un certain type de bactéries intestinales, capables de décomposer cette substance. Dans ce diaporama, nous vous listons les aliments les plus riches en isoflavones.

Le métabolisme des isoflavones par certaines bactéries protège contre la SEP

Les chercheurs, dirigés par le Pr Ashutosh Mangalam, ont étudié ce mécanisme chez les souris. Ils ont constaté que le métabolisme des isoflavones par certains microbes intestinaux fournit une protection contre la maladie. Or, les patients atteints de sclérose en plaques ont tendance à manquer de ces bactéries.

“Des études antérieures menées sur l’homme ont démontré que les patients atteints de sclérose en plaques n'ont pas assez de ces bactéries, par rapport aux personnes saines. Notre nouvelle étude prouve que la combinaison d'isoflavones alimentaires et de ces bactéries intestinales qui métabolisent ces dernières, peut servir de traitement potentiel pour la SEP", détaille le professeur.

L'étude révèle également que les souris nourries avec des aliments riches en isoflavones ont un microbiome similaire à celui des personnes en bonne santé, capables de métaboliser ce phytoœstrogène. À l'inverse, une alimentation dépourvue d'isoflavones favorise, chez la souris, un microbiome similaire à celui observé chez les patients atteints de sclérose en plaques.

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?

La sclérose en plaques est une maladie auto-immune du cerveau et de la moelle épinière, dans laquelle le système immunitaire attaque le revêtement protecteur entourant les fibres nerveuses. Les symptômes de cette maladie comprennent une faiblesse musculaire, des engourdissements, voire une douleur dans les membres, le tronc et le visage, des problèmes d'équilibre, des troubles de la vision, ou encore une perte de la dextérité.

Bien qu'il existe des traitements pour ralentir l’évolution de la maladie, il n'existe actuellement aucun remède contre la SEP.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

https://advances.sciencemag.org/content/7/28/eabd4595/tab-article-info

Combination of dietary isoflavones and metabolizing gut bacteria may protect against MS, News Medical, 13 juillet 2021. 

Compléments alimentaires : isoflavones, Vidal.

Sclérose en plaques, Manuel MSD.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.