L’été arrive à grands pas et avec lui, les voyages. Toutefois, si vous vous déplacez en voiture, pensez à vous équiper de lunettes et de crème solaire. Une étude américaine a mis en évidence que - contrairement aux idées reçues - les fenêtres latérales des voitures ne protègent pas des méfaits du soleil. En effet, elles ne filtrent pas les UV.

En voiture, la crème solaire est indispensable

Lors de cette recherche américaine, le Dr. Brian Boxer Wachler, a analysé le taux de filtration des UV par les fenêtres de 29 voitures différentes. Les résultats montrent que si les pare-brises filtrent en moyenne 96 % des rayons ultraviolets, les vitres sont bien moins efficaces.

Pour ces dernières, l’UV-mètre affichait des résultats variant de 44 à 96%. Sur les 29 modèles de voitures, seulement quatre possèdent un taux de filtration supérieur à 90%. “Les vitres latérales de certains modèles filtrent moins de 50% des UV” déclare le Dr. Wachler, Ophtalmologiste au Boxer Wachler Vision Institute en Californie.

Cette différence entre le pare-brise et les fenêtres de portières s’explique par la nature du verre qui les compose. Les vitres utilisées pour le devant de la voiture, beaucoup plus épaisses, sont composées de plusieurs couches feuilletées. Elles assurent une solidité maximale contre les éclats ou les chocs.

C’est pourquoi lors d’un long trajet, il est fortement recommandé de porter de l'écran solaire dit "à large spectre” pour éviter les coups de soleil. En effet, les particules contenues dans cette crème absorbent, réfléchissent et éparpillent un grand nombre d’UVB et UVA, rayons du soleil qui agissent négativement sur notre peau.

Par ailleurs, n’oubliez pas de mettre des lunettes de soleil, car les rayons ultraviolets sont également nocifs pour les yeux.

Ultraviolets : les rayons qui endommagent notre peau

Le soleil, source naturelle de lumière, émet une grande quantité d’énergie : c’est le spectre électromagnétique. Ce dernier contient plusieurs types de rayons lumineux (UV, infrarouges...) qui atteignent la surface de la Terre et permettent le développement de la vie. Cependant, les rayonnements ultraviolets sont particulièrement nocifs pour notre santé. Invisibles à l'œil nu, ils se caractérisent par de faibles longueurs d’ondes et se divisent en trois groupes.

  • Les UVA, responsables du bronzage, pénètrent dans les couches inférieures de la peau. Ils attaquent les cellules de l’organisme en profondeur et détruisent les fibres de collagène et d’élastine responsables de l'élasticité des tissus. Ces rayons sont la cause de multiples lésions cutanées (rides, brûlures, cancers...).
  • Les UVB pénètrent la couche protectrice de l’épiderme et peuvent occasionner de graves dommages cutanés. Les coups de soleil et les cancers de la peau sont les conséquences d’une exposition prolongée à ce type d'ultraviolets.
  • Les UVC possèdent les plus faibles longueurs d’ondes : ce sont les rayons les plus dangereux. Heureusement, la couche d’ozone absorbe la totalité de ces rayonnements mortels. Ils sont reproduits artificiellement en laboratoire à des fins stérilisantes.

Sources

https://www.foxnews.com/health/car-door-windows-dont-stop-uv-rays

https://www.cancer.be/prevention/soleil-et-uv/le-soleil-danger/rayonnement-ultraviolet

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-soleil/qu-est-que-rayonnement-ultraviolet.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.