Selon le Vidal, l’allergie au soleil ou la « lucite estivale » est une réaction locale, vraisemblablement aux UVA. Ces derniers sont responsables des changements de pigmentation de la peau : autrement dit, le bronzage.

L’allergie au soleil se manifeste sous la forme de petits boutons et de plaques rouges sur les parties exposées, sauf sur le visage. Ces symptômes apparaissent entre 12 et 72 heures après l’exposition. Ils peuvent être accompagnés d’importantes démangeaisons. Si l’on prend soin de rester à l’ombre, elle disparaît spontanément au bout d’une dizaine de jours.

Pour éviter la lucite estivale, il existe quelques gestes simples comme : portez des vêtements qui protègent du soleil, appliquez un écran solaire avec un indice de crème solaire supérieur ou égale à 25.

Si par mégarde vous faites une réaction après vous être exposé au soleil, certains gestes sont recommandés pour soulager les symptômes. En effet, bien que bénigne, cette allergie au soleil n’en reste pas moins embêtante.

Prévenir les démangeaisons de l'allergie au soleil

  1. Éviter le soleil. Le premier geste après l’apparition des premiers symptômes va être de limiter les expositions au soleil. Cela peut sembler évident, mais il est important d’éviter les expositions trop longues.
  2. Un traitement efficace. Qui dit allergie, dit antihistaminique. Votre médecin ou le pharmacien peut vous aider à trouver le médicament adéquat dans le but de réduire l’urticaire solaire et les démangeaisons. Si besoin, le professionnel de santé peut vous prescrire une pommade à base de corticoïdes à appliquer sur les zones concernées. Enfin, prendre des compléments alimentaires peut aider votre peau à se préparer à une prochaine future exposition. Cependant, ils ne remplacent en rien une bonne protection solaire.

  3. L'eau, votre meilleur allié. Il est également possible d’appliquer des compresses d’eau froide sur les zones touchées. Il est possible également d’appliquer une poche de froid enveloppée dans un linge propre. C’est bien connu : le froid diminue la douleur et l’inflammation.

  4. Apaiser sa peau. Généralement, les symptômes de l’allergie au soleil disparaissent rapidement. Cependant les démangeaisons peuvent persister plusieurs jours. Après la douche, il est possible d’appliquer une crème, un gel ou même un masque calmant. La peau peut ainsi se réparer tranquillement.

  5. Enfin, en prévention, faites attention aux traitements que vous prenez. En effet, certains antibiotiques réagissent mal lors d’une exposition au soleil. Ils peuvent créer une photo-allergie ou une photosensibilisation chez les personnes qui en prennent. Le médecin peut vous renseigner sur ces risques.

Sources

Coup de soleil - Vidal 

Lucite et allergie au soleil - Docteur Philippe Abimelec, dermatologue

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.