Les effets bénéfiques de l’eau fraîche et/ou le froid sur certains problèmes de santé ont déjà fait l’objet de plusieurs études. L’objectif des chercheurs norvégiens étaient de compiler l’ensemble des études sur “Les effets sur la santé de l'exposition volontaire à l'eau froide”. Leur conclusion met en lumière de nombreux bénéfices des bains d’eau glacée sur le corps et l’esprit.

Bain d’eau glacée : de nombreux bienfaits pour le corps

Pour apporter une conclusion pertinente, les auteurs de l’étude norvégienne parue dans l’International Journal of Circumpolar Health se sont basés sur 104 études étudiant les effets de l'eau très froide sur l'organisme. Les scientifiques ont pu mettre en évidence que chez des sujets pratiquant la natation hivernale, c’est-à-dire dans une eau comprise entre -2°C et 9°C, améliorent leur circulation sanguine et stimulent leur système immunitaire. Les effets de l’eau glacée permettent également de lutter contre le diabète grâce à l’activation d'une hormone, l'adiponectine, qui évite l'insulinorésistance. L’eau froide permet aussi de lutter contre certaines graisses (le tissu adipeux brun). Ces dernières consomment le glucose et provoquent un réchauffement du corps. Ainsi, les bains d’eau très froide permettent de lutter contre l’obésité.

Natation hivernale : les effets positifs sur le moral et la libido

Si les effets sur le corps ont été observés, des bénéfices sur la santé mentale ont également été mis en avant par les chercheurs suédois de l’étude. En effet, les nageurs hivernaux présentent un niveau de stress inférieur à celui de la population générale. Les bains d’eau glacée permettent aussi de lutter contre la dépression car cette activité est jugée joyeuse et positive par les pratiquants. D’autre part, la natation en eau froide aurait également des effets positifs sur la libido.

Les règles à respecter avant de se plonger dans l’eau froide

Si les participants des différentes études affichaient une bonne santé, il faut tout de même respecter quelques règles avant de se lancer dans la natation hivernale. En effet, il est recommandé de demander l’accord de son médecin afin qu’il identifie un problème de santé qui serait une contre-indication à cette pratique. De même, il est essentiel d’écouter son corps afin d’éviter l’hypothermie. Autre conseil important, il ne faut jamais aller se baigner seul et prévenir un proche de votre sortie.

Alterner sauna et eau glacée

Pour se familiariser avec les bains d’eau glacée, mieux vaut commencer par l’alternance sauna et bain d’eau très froide à l’image de celle pratiquée dans les pays scandinaves. La tradition veut qu’après une courte baignade glacée, les nageurs courent direction le sauna chauffé à 90°C. Cette alternance froid/chaud présenterait de nombreuses vertus thérapeutiques. Chez les adeptes de cette coutume ancestrale, alterner 3 passages au sauna et 4 baignades en eau froide permet de mieux résister au froid et d’afficher une bonne forme physique.

Sources

https://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/22423982.2022.2111789?cookieSet=1

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.