Les maladies que l’on peut attraper assis

L’OMS préconise aux adultes d’effecteur 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée (marcher, danser, jardiner, ménage…) ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue (courir, vélo à vive allure, aérobic…) chaque semaine. Mais à en croire un sondage réalisé par Harris Interactive pour Attitude Prévention en avril 2018, nous sommes malheureusement loin d’être très actifs. 

Les Français sont assis 7h24 par jour

Nous passons, en effet, beaucoup de temps assis, selon une enquête menée dans 8 pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Portugal, Finlande et Pays-Bas). En comptant, le travail, les transports et les activités de loisir, nous restons assis en moyenne 7h26 par jour en semaine. Toutefois, il y a de grandes disparités selon les nationalités. 

Les Britanniques sont les champions des chaises et des canapés en étant assis plus de 8h par jour en semaine (8h13). Ils sont suivis par les Italiens (7h32) tandis que les Français montent sur la 3e marche du podium (7h24). Les plus actifs sont les Finlandais et les Néerlandais : ils ne restent respectivement que 5h50 et 6h13 en position assise pendant semaine. 

Des activités très sédentaires

Le travail et les transports n’expliquent pas l’importance de cette sédentarité. Le fait de rester assis est lié aux loisirs privilégiés par les Européens. En effet, les 3 activités préférées sont identiques : navigation sur Internet, promenade et visionnage de films, émissions ou séries. Il s'agit ainsi de 2 passe-temps “sédentaires” contre un seul “actif”. Les Français sont les plus gros consommateurs d’internet et de jeux vidéo. 63% surfent sur la toile quand ils sont libres (contre 46% pour les Britanniques). La soirée télé a également la cote avec 49% (58% pour les Finlandais et 41% pour les Néerlandais et les Britanniques). Néanmoins, les promenades priment sur les écrans avec 51%. 

Les dangers de la sédentarité méconnus

Et cette sédentarité importante peut surement s’expliquer en partie par une méconnaissance des risques sur la santé. 72% des sondés européens ont reconnu ne pas connaitre les effets du manque d’activité sur l’organisme. Or une position assise prolongée a assurément des effets néfastes sur le corps comme le détaille notre diaporama.

Les maladies du foie

1/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Selon une étude coréenne menée en 2015, rester assis favoriserait les maladies du foie comme la stéatose hépatique (maladie du foie gras). Plus de 28% des participants les moins actifs de l'expérience étaient atteints de cette pathologie.

Les maladies cardiovasculaires

2/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Être assis de longues heures favorise l'hypercholestérolémie ou encore les maladies cardiovasculaires. Le cœur devient moins puissant lorsque nous sommes assis il envoie ainsi moins de sang et d'oxygène dans le corps. Une étude, réalisée en 2014, avait découvert que passer plus de 5h par jour assis augmente de 34% le risque d'insuffisance cardiaque.

Cancer

3/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Selon des chercheurs du centre médical contre le cancer MD Anderson de l’université du Texas, les personnes sédentaires ont 82% plus de risques de mourir d’un cancer que les actifs. Selon une autre étude, regarde la télévision trop longtemps assis dans son canapé pourrait augmenter le risque d'avoir un cancer colorectal de 12 à 70%.

La phlébite ou les varices

4/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

La circulation sanguine est aussi affectée par les positions assises prolongées. Cela favorise plusieurs troubles comme les varices, des caillots ou encore une phlébite.

Les fesses s'élargissent

5/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Un article, publié dans la revue scientifique Biophysical Journal en 2014, a révélé le temps passé en position assise joue la taille des fesses. Sous la pression du poids, les tissus graisseux au niveau des fessiers se renforceraient et gagneraient en surface.

Mal de dos

6/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Maintenir une position assise pendant plusieurs heures obligent certains muscles à travailler beaucoup et d'autres peu. La fatigue musculaire se fait sentir dès une heure de travail assis.

Par ailleurs, la courbure de la colonne vertébrale n’est pas naturelle. Les disques intervertébraux sont alors soumis à une pression importante. Cela favorise l'apparition de maux de dos ou aggravent les troubles  musculo-squelettiques d'autant plus si on est mal assis.

L'obésité

7/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Nous brûlons peu de calorie lorsque nous passons notre journée assis derrière un bureau, en voiture ou devant la télé. Cette faible dépense énergétique favorise le stockage des grasses, et par effet domino la prise de poids et l'obésité (reconnue maladie chronique par l'OMS en 1997).

La dépression

8/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Selon une étude australienne menée en 2013, les personnes assises quotidiennement plus de 7 heures par jour voient leurs risques de signes dépressifs grimper de 47% par rapport à celles assises que 4 heures.

Une mort précoce

9/10
Les maladies que l’on peut attraper assis

Cancer, problème cardiaque, diabète... les maladies développées en raison de la sédentarité influencent aussi l'espérance de vie. Plusieurs études ont mis en évidence que la position assise fréquente augmente les risques de mort précoce. Faire du sport 30 minutes au lieu de rester assis réduit les risques de décès de 50%.

Vidéo - Les risques de la sédentarité

10/10
 

Sources

Recommandations mondiales en matière d'activité physique pour la santé, OMS

Étude européenne sur la sédentarité – attitude prévention, Harris Interactive, 28, juin 2018

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Cancer, Mal de dos