Bientôt une application pour remplacer la carte vitale

Publié le 26 Avril 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
Le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé dans sa "feuille de route du numérique" présentée le jeudi 25 avril 2019 par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, le remplacement de la carte vitale par une application sur smartphone.
Publicité

Bientôt une application pour remplacer la carte vitale© Adobe Stock

Parmi les nouveaux chantiers en santé prévu pour 2022, le Ministère des Solidarités et de la Santé a annoncé dans sa "feuille de route du numérique en santé" présentée le jeudi 25 avril 2019 que son grand défi serait... le numérique.

Publicité

Dans ce rapport, la ministre Agnès Buzin affirme qu’une "appli carte Vitale" pour smartphone sera expérimentée "dès cette année", en vue d’un usage pour tous en 2021.

Publicité

Une demande des patients entendue par le gouvernement

D’après le ministère, cette version dématérialisée fait suite à "la demande des patients d'accéder à des droits à jour en toute circonstance et de bénéficier de démarches en ligne", cette "appli carte Vitale" sera "destinée à devenir [leur] outil d'identification et d'authentification dans le système de santé".

Le pasage au numérique doit être un "moyen pour mieux coordonner les professionnels de santé, pour développer des innovations thérapeutiqueset organisationnelles, pour lutter contre la fracture sanitaire, pour repositionner le citoyen au cœur du système de santé, bref pour soigner mieux", ajoute le ministrère.

Accélération du virage numérique

C’est un virage numérique important dans le domaine de la santé que veut entreprendre la ministre.

Pour accélérer le processus, les e-prescriptions seront également développées pour "simplifier et sécuriser le circuit de transmission de l’ordonnance depuis la prescription jusqu’à la dispensation par le pharmacien", explique le ministère. Il faut savoir que 50% des ordonnances prescrites concernent des médicaments. Elles seront donc les premières à être dématérialisées courant 2019, puis de façon généralisées en 2020.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X