5 signes que vous manquez d-omegas 3

Les acides gras oméga 3 constituent une famille d’acides gras essentiels. Indispensables au bon fonctionnement de notre corps, ils ne peuvent qu’être apportés par l’alimentation. Selon l’ANSES : “Le précurseur de la famille des acides gras oméga 3 est l'acide alpha-linolénique (ALA). Il est dit indispensable. Il doit donc obligatoirement être apporté par l'alimentation. A partir de ce composé, l'organisme synthétise d'autres acides gras oméga 3, notamment les acides eïcosapentaènoïque (EPA) et docosahexaènoïque (DHA). Cependant, le taux de conversion de l'ALA en DHA est trop faible pour couvrir les besoins en DHA, ce dernier est donc également considéré comme indispensable et doit aussi être apporté par l'alimentation.”

Les Français ne consomment pas assez d’omégas 3

Tous les 7 ans, l’Anses réalise une vaste étude sur les habitudes alimentaires des Français. Certaines données permettent ainsi d’ajuster les recommandations officielles sur l’alimentation. D’après la dernière étude baptisée “Evolution des habitudes et modes de consommation, de nouveaux enjeux en matière de sécurité sanitaire et de nutrition” : “l’apport en acides gras oméga 3 est inférieur aux recommandations. Près de 99% des Français ne consomment pas assez d’acide alpha-linolénique (0,4% contre 1,0% recommandé). Les consommations en EPA (acide eicosapentaenoïque) et DHA (acide docosahexaenoïque), dérivés de l’acide alpha-linolénique, sont elles-aussi inférieures aux recommandations.” Pour rappel, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) précise qu’il est important de varier les sources de matières grasses afin d’équilibrer nos apports en acides gras. Pour consommer plus d’oméga 3, pensez aux huiles de colza ou de noix, mais également à la consommation de poissons gras tels que le saumon, le maquereau, la sardine ou encore le hareng.

Oméga 3 : quels effets sur la santé ?

Selon l’Anses : “les acides gras omégas 3 sont nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux. Du côté de la santé cardiovasculaire, la consommation régulière d’omégas 3 permet :

  • Une diminution de la pression artérielle chez les personnes présentant une hypertension artérielle ;
  • Une diminution de la quantité de triglycérides dans le sang, un type de lipides qui, en cas d'excès, contribue au développement de maladies du cœur ;
  • Chez les personnes présentant au préalable des pathologies cardiovasculaires, une réduction de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaires.”

En outre, les acides gras omégas 3 permettent de conserver une bonne santé mentale et ainsi éviter les symptômes de démence. D’autre part, ils joueraient un rôle dans la prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Il apparaît donc indispensable de consommer des aliments riches en oméga-3 pour rester en bonne santé le plus longtemps possible. Si les symptômes d’une carence sont parfois subtiles, Medisite vous éclaire sur cinq signes qui peuvent révéler un manque d’omégas 3 au sein de votre organisme.

Votre peau est sèche et/ou irritée

1/5
Votre peau est sèche et/ou irritée

Sachez qu’un manque d’oméga 3 peut se voir sur votre peau. En effet, Les acides gras oméga-3 permettent de prévenir la perte d'hydratation et protègent la peau des irritants pouvant entraîner dessèchement et irritation.

Vous souffrez de dépression

2/5
Vous souffrez de dépression

Les acides gras oméga-3 sont un composant essentiel du cerveau. Ils sont également connus pour leurs effets neuroprotecteurs et anti-inflammatoires. Une analyse de 26 études portant sur 2 160 participants a révélé que la prise de suppléments d'oméga-3 avait un effet bénéfique sur les symptômes dépressifs.

Vous souffrez de sécheresse oculaire

3/5
Vous souffrez de sécheresse oculaire

Tout comme pour la peau, les omégas 3 permettent de conserver un bon niveau d’hydratation oculaire. En cas de carence, vos yeux peuvent devenir inconfortables à cause de la sécheresse

Vous avez des douleurs/des raideurs articulaires

4/5
Vous avez des douleurs/des raideurs articulaires

Plusieurs études scientifiques ont montré qu’une supplémentation en oméga 3 permettrait de réduire les douleurs articulaires liées à l’arthrose et à la polyarthrite rhumatoïde (PR).

Vous perdez vos cheveux

5/5
Vous perdez vos cheveux

Moins de densité capillaire, changement de nature de cheveux ? Et si votre alimentation était en cause. Les oméga 3 jouent un rôle dans l’aspect et la santé de vos cheveux.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.healthline.com/nutrition/omega-3-deficiency#4.-Joint-pain-and-stiffness

https://www.anses.fr/fr/content/les-acides-gras-om%C3%A9ga-3

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31383846/

https://www.anses.fr/fr/content/inca-3-evolution-des-habitudes-et-modes-de-consommation-de-nouveaux-enjeux-en-mati%C3%A8re-de

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.