Et si travailler en marchant était l’avenir pour favoriser notre santé et améliorer notre productivité ? Face au fléau de la sédentarité, l’OMS recommande toujours 30 minutes d’activité par jour. Pour lutter contre ce manque d'activité physique, certains employés effectuent leurs réunions en marchant ou ont investi dans des "walking desk" en télétravail.

Certaines sociétés ont créé des bureaux équipés de tapis roulant pour marcher tout en travaillant. Si travailler en marchant permet d’améliorer sa condition physique, cela pourrait avoir également un effet sur la créativité et l’efficacité de notre travail.

Steve Jobs, le défunt cofondateur d'Apple, était par exemple, connu pour ses réunions réalisées en marchant à pied. Mark Zuckerberg, patron de Facebook, a également été vu en train de tenir des réunions en marchant. Pratique répandue dans la Silicon Valley, les bureaux de marche ont déjà commencé à se développer en France.

Travail : 60% plus de créativité quand on marche

Selon une étude des universitaires de Stanford datant de 2014, marcher à l'intérieur ou à l'extérieur stimule de manière similaire l'inspiration créatrice. Des chercheurs de Stanford ont en effet découvert que la marche stimule la créativité indépendamment du lieu où la pratique. Selon les scientifiques, c’est l'acte de marcher lui-même, et non l'environnement, qui est le principal facteur de créativité.

En effet, la créativité d'une personne augmente en moyenne de 60% lorsqu'elle marche, et l’intérêt est conservé même après la marche quand on s'assoit. Yves Benchimol, fondateur de l’application WeWard, qui récompense financièrement ses utilisateurs en fonction du nombre de pas qu'ils effectuent, confirme l’intérêt de la marche pour la créativité.

“Le fait d’avoir une marche matinale va rendre plus créatif”, précise-t-il auprès de Medisite. Son application augmente en moyenne de 25% le temps de marche des gens.

Marche : "Une pause pour réfléchir et se concentrer"

L’idée même de cette application de motivation à la marche lui est d’ailleurs venue en marchant, car le fondateur de WeWard travaille beaucoup en se déplaçant à pied. “Je fais beaucoup de meetings en marchant”, témoigne-t-il. Il estime que face à un “monde de plus en plus connecté”, “cette surconnexion nous pousse à privilégier notre esprit à notre corps”. Alors qu’on est de plus en plus “en télétravail, face à des écrans”, Yves Benchimol regrette que “la marche à pied soit presque perçue comme du temps perdu”.

Selon lui, la marche permet “non seulement de faire une activité physique, mais de prendre une pause dans sa journée pour réfléchir et se concentrer”. Son application cherche à trouver “toutes les motivations possibles pour pousser les gens à marcher”. Il estime que démontrer que “ça va augmenter votre créativité et votre concentration” est une chose à mettre en avant auprès de ses utilisateurs.

Yves Benchimol applique d'ailleurs le principe de réunion en marchant au sein de sa start-up WeWard. “Nous on fait des meetings en marchant. Le cœur de notre activité étant d’inciter les gens à marcher, c’est une culture d’entreprise que de dire qu’on fait marcher les gens”, précise l’ingénieur de formation. Le chef d’entreprise précise que “lors des points individuels, on privilégie la marche”. “Aujourd’hui il fait un temps magnifique et on a pu faire une réunion stratégique au cours de laquelle on a marché autour du bureau 20 minutes”, témoigne le cofondateur et président de l'application WeWard.

Je me sens plus concentré et plus dans la conversation

Yves Benchimol, fondateur de WeWard.

La marche pour être plus productif

On prend des décisions stratégiques en marchant et ça nous permet d’être en plein air. On se sent bien et ça a plein de bénéfices”. “Quand c’est des réunions où on a pas besoin d’avoir accès à de la donnée ou de montrer des graphes, surtout pour de spoints avec des salariés, c’est super agréable de le faire en marchant et ça crée une relation qui est super bonne et c’est très productif”, explique Yves Benchimol.

Le CEO de WeWard confie faire lui-même des “calls en marchant”. “Je me sens plus concentré et plus dans la conversation”, témoigne-t-il. Il incite donc ses employés à “prendre des calls et aller se balader en même temps”. Yves Benchimol organise déjà dans sa société une “clean walk”. Cela consiste à emmener toute l’entreprise “marcher une heure et ramasser des déchets pour créer de la cohésion d’équipe et discuter”. Si la société continuait à grandir, il envisage même de créer “des espaces expérientiels où les gens peuvent marcher”.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Stanford study finds walking improves creativity, Stanford News, Université de Stanford, 24 avril 2014.

https://news.stanford.edu/2014/04/24/walking-vs-sitting-042414/

Merci à Yves benchimol, fondateur de WeWard, application mobile gratuite qui motive plus de 3 millions d'utilisateurs à marcher. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.