Comment les femmes vivent-elles le fait de vieillir ? Selon une récente étude d’Appinio, spécialiste des études de marché et sondages, réalisée avec CEW, pour la majorité des femmes, vieillir reste une source de préoccupation. 70% déclarent en effet, y penser souvent, voire très souvent, et 69% d’entre elles s'inquiètent de voir leur physique changer avec l'âge. Si 35% des femmes se disent sereines, près d’un tiers (31%) reconnaissent être angoissées à l’idée de vieillir. 31% des femmes de moins de 50 ans pourraient même envisager de recourir à la chirurgie esthétique.

Qu’elles soient trentenaires, quadras, quinquas ou plus, toutes les femmes sont préoccupées de la même manière par le changement physique lié à l’âge, et frappées dans les mêmes proportions par le sentiment qu’elles étaient mieux dans leurs corps 10 ans avant.

La ménopause pour 53% des femmes de 50 et 59 ans

Parmi les événements vécus comme des marqueurs de l’âge , la ménopause arrive en première position avec 53% des femmes âgées de 50 à 59 ans qui estiment que c’est l’événement les ayant fait ressentir plus fortement les années qui passent. 42% d’entre elles estiment que c’est le fait d’avoir 50 ans qui leur a fait le plus réaliser qu’elles vieillissaient. En troisième place, on retrouve la perte d’un parent à 37%. En quatrième place, c’est le fait de devenir grand-mère qui a marqué le plus leur vieillissement.

22% ont en effet estimé qu’avoir un petit-enfant et le marqueur le plus fort de leur avancée dans l’âge. 20% estiment enfin que c’est le fait de ne plus avoir d’enfant à la maison qui leur a fait le plus réaliser qu’elles étaient en train de vieillir.

Les 5 événements ayant fait ressentir le plus fortement les années qui passent :

  1. La ménopause
  2. Avoir 50 ans
  3. La perte d’un parent
  4. Devenir grand-mère
  5. Ne plus avoir d’enfant à la maison

Vieillissement : des priorités qui changent avec l’âge

Et en vieillissant, les femmes revoient également leurs priorités. En effet, si la famille et la santé restent en tête, quel que soit l’âge, les femmes de moins de 50 ans accordent plus d’importance à leur vie sentimentale (32%), quand celles de plus 50 ans privilégient leur bien-être (34%). À mesure que les années passent, les femmes prennent davantage de temps pour elles (58% des 30-49 ans contre 66% des 50-70 ans) et font plus attention à leur hygiène de vie (74% des 30-49 ans vs 80% des 50-70 ans).

Le temps qui passe semble rimer avec une difficulté accrue dans certains domaines, avec en tête celui de la séduction et des rencontres amoureuses. En effet, selon l’étude, 73% des femmes entre 50 et 70 ans estiment que faire des rencontres amoureuses est devenu plus difficile et qu’il est également plus compliqué de se sentir séduisante avec l’âge.

62% estiment qu’il est plus difficile de garder et de retrouver un emploi avec l’âge. 46% estiment que leur conserver une vie sociale est plus complexe l’âge avançant. 43% des femmes entre 50 et 70 ans estiment également que rencontrer des amis est plus complexe.

Sources

Étude Appinio réalisée avec CEW, administrée du 29/11/21 au 01/12/21 auprès de 1 014 femmes entre 30 et 70 ans.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.