Brûlure : comment la soigner

Publié le 18 Décembre 2018 par La Rédaction Médisite
La brûlure se caractérise par une lésion cutanée survenue principalement après exposition à une source de chaleur excessive. De son étendue et de sa profondeur dépend la gravité de la lésion. Comment soigner une brûlure superficielle ? Se brûler au 2e degré nécessite-t-il forcément une prise en charge médicale ?
Publicité

© Istock

Brûlure : comment en évaluer la gravité ?

La sévérité d’une brûlure cutanée va dépendre de plusieurs critères : - l’étendue de la lésion : elle correspond à la surface corporelle concernée par la brûlure. Au-delà de 15 % chez l’adulte, il existe un risque de complications pouvant entraîner le décès du patient. - la profondeur de l’atteinte : plus la brûlure atteint des structures profondes, plus elle sera considérée comme grave. Il existe 4 degrés de brûlure : le 1er degré touche les couches superficielles de l’épiderme ; le 2nd degré superficiel se traduit par une lésion de l’épiderme sans altération de la couche basale ; le 2nd degré profond se caractérise par une atteinte du derme ; le 3e degré se définit par la destruction du derme, des nerfs et des muscles. - l’âge de la personne brûlée : les personnes âgées comme les bébés sont des personnes à risque accru.

Publicité

Brûlure : quel traitement ?

La réponse va varier en fonction du degré de la brûlure. Souvent causée par une exposition prolongée au soleil, la brûlure au 1er degré se soigne généralement avec l’application d’une pommade apaisante qui va nourrir l’épiderme et soulager l’érythème. Au besoin, un pansement stérile et non adhérent à la lésion pourra être posé pour protéger la plaie d’une éventuelle infection tandis que des antalgiques soulageront la douleur. Lorsqu’elle n’est pas étendue, la brûlure au 2d degré superficielle peut aussi faire l’objet d’un traitement « maison ». Après avoir bien désinfecté la plaie avec un antiseptique dermique, il faut appliquer un pansement gras sur la brûlure pour la protéger. Pour tous les autres types de brûlures ou en cas de doute, il faut se rapprocher d’un pharmacien ou d’un médecin.

Publicité

Brûlure : faut-il nécessairement consulter ?

Si un simple coup de soleil ne requiert pas nécessairement une consultation chez son médecin, certains critères revêtent, en revanche, un caractère d’urgence. C’est le cas, notamment, si la brûlure concerne un nourrisson ou un enfant en bas âge (moins de 5 ans). Une brûlure chez les publics jeunes peut, en effet, avoir d’importantes conséquences sur l’état de santé général. Il faut donc consulter rapidement ou se rapprocher d’un service de secours. Idem pour les brûlures qui vont être localisées au niveau des régions sensibles que sont le visage, les voies respiratoires et les muqueuses.

Brûlure grave : comment réagir ?

Face à une personne brûlée, il est impératif d’agir vite, d’une part, pour limiter au maximum l’étendue des lésions et, d’autre part, pour évaluer la gravité de la situation. Le premier réflexe à avoir est de soustraire la personne de la source de chaleur à l’origine de la brûlure (barbecue, cheminée…). Si ses habits sont en feu, il faut les étouffer sous un linge en fibres naturelles. Les fibres synthétiques, elles, vont fondre et aggraver la situation. En cas de brûlure étendue, il vaut mieux coucher la personne en attendant les secours.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X