Faites-vous de la tachycardie ?

Accélération du coeur supérieure à 90 pulsations par minute (au lieu de 60 à 80 pulsations), la tachycardie ne doit pas être négligée. Elle peut parfois révéler un dysfonctionnement grave du cœur. Comment la reconnaître ? Quand s’inquiéter ? Quels sont les dangers ? Les explications de Medisite avec le Dr Pierre Souvet, cardiologue.

Publicité

Principal symptôme : une forte pulsation au niveau du cou

symptomes tachycardieLa tachycardie provoque une forte pulsation au niveau du cou, des palpitations avec des battements rapides, voire irréguliers dans la poitrine.
Pourquoi : le pompage du cœur est actionné par des impulsions électriques* qui régulent le rythme en fonction des besoins de l'organisme. Elles peuvent être amplifiées ou désorganisées.
En cause : effort intense, anémie, fièvre, déshydratation, stress, maladie (hyperthyroïdie...), certains médicaments (décongestionnants...) et excitants (café, thé, boissons à base de cola...), tabac, alcool, drogues... Plus gravement, « la tachycardie peut être d'origine ventriculaire ou supraventriculaire**, témoins d'un dysfonctionnement du coeur », explique le Dr Souvet.

A lire aussi : Equipement

Publicité
Publicité

* qui proviennent d'un groupe de cellules cardiaques, le nœud sinusal.
** la tachycardie ventriculaire est liée à un état d'excitation anormal des ventricules (il existe un risque de mort subite) ; la tachycardie supraventriculaire, à une excitation anormale des oreillettes.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X