10 conseils pour éviter l'AVC

Vous avez de l'hypertension, du cholestérol, du diabète, des migraines ou quelques kilos en trop ? Vous êtes à risque d'AVC ! Médisite vous explique comment vous mettre à l'abri !

AVC : Attention au surpoids !

AVC : Attention au surpoids !© Adobe Stock
Une étude publiée en 2002 a montré qu'un indice de masse corporelle supérieur à 30 double les risques d'être victime d'un accident vasculaire cérébral. "L'obésité favorise les maladies cardiovasculaires et donc l'AVC", confirme le Pr Jean-Philippe Neau, chef du service de neurologie du CHU de Poitiers. Plus récemment, on a découvert que la répartition de la graisse était à elle seule un signe d'alerte : lorsqu'elle est plutôt localisée au niveau du ventre, elle est plus dangereuse que lorsqu'elle est répartie sur tout le corps.
En pratique. Le rapport tour de taille sur tour de hanche devrait être inférieur à 0,95 chez l'homme et 0,80 chez la femme.

AVC : Faites baisser votre tension !

"L'hypertension artérielle est l'un des deux facteurs de risque les plus importants lorsque l'on parle d'accident vasculaire cérébral", explique le Pr Jean-Philippe Neau, chef du service de neurologie du CHU de Poitiers. "Le mieux est donc de se maintenir en dessous des valeurs de 140 mm pour la pression systolique et 90 mm pour la pression diastolique. Lorsque l'on est diabétique, il est même recommandé de descendre sous les chiffres 130 et 80."
En pratique : Faites vérifier régulièrement votre tension, car l'hypertension passe souvent inaperçue dans la mesure où elle ne provoque pas de symptômes, et évitez de manger trop salé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Jeerakathil T, Johnson JA, Simpson SH, Majumdar SR. Short-term risk for stroke is doubled in persons with newly treated type 2 diabetes compared with persons without diabetes: a population-based cohort study (Le risque d'AVC à court terme est doublé chez les personnes souffrant de diabète de type 2 comparé aux personnes sans diabète : une étude de cohorte) . Stroke 2007 ; 38 : 1739-43.

Freiberg JJ et al. Nonfasting triglycerides and risk of ischemic stroke in the general population (triglycérides non à jeun et risque d'AVC ischémique dans la population générale). JAMA 2008 ; 300 : 2142-2152

Kurth T. et coll.,Body mass index and the risk of stroke in men (indice de masse corporelle et risque d'AVC chez les hommes) Arch. Intern. Med., 162: 2557-62, 2002.

La rédaction vous recommande sur Amazon :