Oxymètre de pouls : devriez-vous en acheter un en urgence ?

Ecouter l'article :

C'est un outil en rupture un peu partout en Italie. L'oxymètre de pouls, ou "saturomètre", est un appareil très utile pour mesurer la quantité d'oxygène dans le sang. Celui-ci pourrait donc s'avérer efficace pour détecter l'un des symptômes courants du coronavirus : l'essoufflement. Alors, faut-il s'en procurer à tout prix ? Medisite vous répond !
Oxymètre de pouls : devriez-vous en acheter un en urgence ?Istock

C'est un petit objet en forme de pince à linge qui, attaché au bout du doigt, peut mesurer en quelques secondes la quantité d'oxygène présente dans le sang. On le nomme "l'oxymètre de pouls".

L'oxymètre de pouls, qu'est-ce que c'est ?

Cet outil s'avère très utile pour détecter l'un des symptômes courants du coronavirus : l'essoufflement.

Utilisé par les médecins en cas de suspicion du Covid-19 chez un patient, il est en vente dans les pharmacies et sur Internet (mais sur les sites peu sérieux, leur qualité varie - prudence donc).

Leur succès est tel, qu'en Italie, la Fédération des Ordres des Pharmaciens Italiens explique que les oxymètres "ne sont plus disponibles sur le marché".

Mais pourquoi tout le monde se rue sur cet appareil ? Faut-il vraiment en avoir un à la maison ? Si vous êtes en bonne santé, a priori, non.

En effet, le président italien du 118, Maio Balzanelli, a jugé nécessaire de demander au ministre de la Santé, Roberto Speranza, "de fournir un oxymètre aux personnes seules et fragiles". "Cela permettrait de ne pas attendre une insuffisance respiratoire aiguë et d'éviter d'autres décès", a-t-il expliqué.

En tant que particulier, vous ne saurez pas déchiffrer les données de l'appareil

Seul le personnel médical sait décrypter les données fournies par l'appareil.

Aussi, une personne lambda risque, au mieux, de ne pas savoir déchiffrer correctement son taux d'oxygène dans le sang (ce qui peut conduire à une panique ou au contraire à une sous-estimation des données, ndlr), et au pire, de perdre son temps, au lieu d'être pris en charge rapidement.

Andrea Gori, directeur des maladies infectieuses à la Polyclinique de Milan, confirme que l'oxymètre n'a rien à faire chez les particuliers. "Si une personne rencontre "de grosses difficultés respiratoires, il ne sert à rien de rester à la maison pour mesurer son degré d'oxygénation. Il faut plutôt qu'elle vienne directement aux urgences".

En résumé, n'utilisez pas cet outil en dehors d'une surveillance médicale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.