Coronavirus : un laboratoire propose 4000 euros pour se faire infecter !

Ecouter l'article :

À l’heure où le monde entier tremble à l’idée d’être contaminé par le coronavirus, un laboratoire a eu l’idée - plus qu’étonnante - de payer des volontaires pour les infecter. Le but ? Trouver un vaccin contre le virus.
Coronavirus : un laboratoire propose 4000 euros pour se faire infecter !Istock

Si vous avez envie de gagner de l’argent facilement, le laboratoire anglais Hvivo vous propose un contrat juteux, bien qu’un brin dangereux : pour 3500 livres sterling, soit environ 4000 euros, vous devrez être infecté par deux souches du Covid-19.

24 volontaires sont attendus

Selon nos confrères du Times, c'est la société Hvivo, qui gère l'unité de quarantaine dans un laboratoire à l'est de Londres, qui a diffusé l'annonce.

L'idée de ce processus de contamination intervient alors qu'une course de deux milliards de dollars pour trouver un vaccin contre Covid-19 a été lancée.

Selon l'OMS, vingt essais de vaccins seraient en cours.

Mais même si l'un d'entre eux s'avère concluant, plusieurs mois d'attente seront nécessaires avant que le vaccin en question ne soit disponible sur le marché.

C’est donc pour accélérer ces recherches, que le laboratoire Hvivo a décidé de faire appel à des “cobayes”.

Deux souches du coronavirus seront inoculées

Bien que le projet paraisse tentant sur le papier (vous pourrez rester isolé pendant deux semaines, à vous détendre devant la télévision, à jouer à des jeux vidéos ou à lire des livres), il faudra toutefois faire une (vraie) concession : vous faire inoculer volontairement le SARS-CoV-2, le virus responsable de la maladie.

Pour être plus précis, vous serez infecté par deux souches atténuées du nouveau coronavirus parti de Chine : la OC43 et la 229E qui, selon les experts, sont censées provoquer des symptômes respiratoires très légers et donc beaucoup moins sévères que ceux dus aux autres souches qui parcourent actuellement le monde.

Les participants seront placés en quatorzaine

Durant toute la période de l’isolement, les volontaires seront confinés à l’écart de la population, dans des locaux situés à l'est de Londres.

Une quatorzaine imposée, au cours de laquelle ils ne pourront ni faire de l'exercice (pour ne pas fausser les résultats) ni avoir de contacts physiques avec d'autres personnes (pour éviter toute contagion).

Leur alimentation sera également restreinte et très surveillée.

Le personnel médical chargé de s'occuper des participants sera, quant à lui, contraint de porter des vêtements de protection adaptés.

Les volontaires subiront également des prélèvements nasaux, des analyses de sang et certains de leurs tissus infectés par le virus seront collectés. Mais pour la bonne cause ! À l’issue de cette expérience, les médicaments et les vaccins les plus efficaces pourraient, par la suite, être utilisés par des patients atteints du virus dans le monde.

Les candidatures sont ouvertes mais les autorisations sont en attente

À noter que toutes les personnes intéressées peuvent déjà candidater sur un site spécialement mis en ligne par Hvivo, baptisé FluCamp.com. Un nom qui ne manque pas d'humour puisqu'il signifie, en français, “le camp de la grippe”.

Les conditions pour se porter volontaire sont les suivantes : être en bonne santé et avoir plus de 18 ans.

Ce processus, qui débute à peine, doit toutefois obtenir les autorisations de l'Agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé avant d'être pleinement opérationnel.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.