Les 7 miracles de la levure de bière

Certifié par nos experts médicaux MedisiteChute de cheveux, ongles cassants, troubles digestifs, fatigue... La levure de bière est un fortifiant naturel dont nous pouvons tous avoir besoin à un moment ou à un autre. On vous livre notre mode d'emploi au cas où, avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.
Sommaire

La levure de bière, de son vrai nom Saccharomyces cerevisiae s'avère bourrée de bienfaits pour l'organisme. Composée de petits champignons microscopiques détruits par séchage à haute température, elle aurait des vertus contre la fatigue, les troubles digestifs, les maux hivernaux et serait bénéfique pour la peau, les cheveux et les ongles. D'après le Dr Joël Liagre, médecin phytothérapeute et le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste, les pouvoirs de la levure de bière ne sont pas un mythe. Tour d'horizon de ces nombreux bienfaits.

Levure de bière : 17 vitamines et 14 minéraux !

La levure de bière réunit 17 vitamines dont une majorité de vitamines B, 14 minéraux différents, 46% des protéines nécessaires au corps humain, des oligo-éléments et des acides aminés. Rien que ça ! La composition de la levure de bière en fait un complément alimentaire idéal.

On la retrouve sous diverses formes : paillettes, flocons ou poudre à ajouter dans l'alimentation. Les gélules ou comprimés peuvent être pour certains plus faciles à consommer.

On distingue deux types de levure de bière :

  • la levure de bière "active" dite "vivante", composée de probiotiques, la plus souvent utilisée. En plus de ses bienfaits nutritifs, cette dernière élimine les toxines, protège et régénère la flore intestinale ;
  • la levure de bière "inactive", qui garde ses qualités nutritives mais n'a plus ses vertus probiotiques. Conseillée pour la peau et les ongles.

Cure de levure de bière : combien de temps ?

Il est conseillé de ne pas trop éterniser les cures de levure de bière. Le surdosage peut conduire à une irritation de l'intestin. Idéalement, ne dépassez pas trois mois de cure.

Cure de levure de bière : quel est le bon dosage ?

La levure de bière se consomme à raison de 2 à 3 cuillères à café par jour, soit 2 à 3 grammes par jour selon la forme sous laquelle vous la consommez : gélules, comprimés ou paillettes.

Notons que les paillettes de levure de bière peuvent être utilisées pour leur aspect gustatif tout simplement : leur léger goût de fromage est très populaire chez les adeptes de la cuisine végétalienne.

Levure de bière : quelques contre-indications

La levure de bière active est contre-indiquée chez les personnes immunodéprimées ou sous chimiothérapie. En passant la barrière intestinale, elle pourrait être à l’origine d’infections.

Pour les personnes souffrant d’inflammations de l’intestin, tel la colite ulcéreuse, la levure de bière inactive est fortement déconseillée. Elle risquerait d’aggraver l’inflammation. Nous n'avons pas assez de recul pour connaître les effets de la levure de bière sur les personnes souffrant de maladies inflammatoires de l'intestin comme la maladie de Crohn. Certains y trouvent une amélioration avec la prise de ce complément, dans d'autres cas la levure de bière peut aggraver les symptômes. Quoi qu'il advienne, consultez votre médecin avant de vous lancer dans une cure de levure de bière.

En cas d'intolérance au gluten, soyez vigilant. La levure peut être cultivée sur des céréales et présenter quelques traces de gluten. Elle est donc déconseillée aux personnes atteintes par la maladie coeliaque.

Levure de bière : où s'en procurer ?

Vendue sous forme de gélules ou de comprimés, la levure de bière se trouve en grande surface, magasins spécialisés et pharmacies.

Soutenez le Téléthon pour vaincre la maladie, faites un don maintenant !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

Merci au Dr Joël Liagre, médecin phytothérapeute

Ma pharmacie naturelle, Yves Donadieu, éditions Robert Laffont, 2008

Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, Reader’s Digest, 2007