Camomille : les 10 bienfaits d'une plante indispensable

Aphte, mal de gorge, insomnie, cernes, piqûre d'insecte... La camomille est une plante dont on ne peut se passer quand on aime se soigner au naturel. En infusion, en huile essentielle ou en pommade, Medisite vous donne son mode d’emploi !

La camomille soulage le mal de gorge

La camomille soulage le mal de gorge

Difficile de passer l’hiver sans rhinite ou gorge douloureuse. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires*, la camomille romaine (Chamaemelum nobile) vous fera oublier ces désagréments hivernaux.

En pratique :Pour soulager la rhinite, faites des inhalations 2 à 3 fois par jour de camomille avec une infusion chaude. Pour cela, laisser infuser 10 min un sachet de camomille dans une tasse d’eau bouillante.

Pour le mal de gorge, utilisez un collutoire à base de camomille. À raison d’une pulvérisation dans le fond de la gorge, 2 ou 3 fois par jour, les douleurs devraient disparaître.

À noter : Une infusion de camomille peut aider à calmer la toux.

* Une étude anglaise a confirmé l’efficacité de la camomille pour combattre les infections telles que le rhume. Chamomile Tea : New Evidence Supports Health Benefits, 2005.

La camomille efficace contre les aphtes

Une étude brésilienne* a démontré les bienfaits anti-inflammatoires de la camomille matricaire (Matricaria recutita) dans le soulagement des inflammations des muqueuses, comme par exemple en cas d'aphtes.

En pratique : On peut utiliser de la camomille matricaire ou de la camomille romaine. Par exemple : laissez infuser 2 cuillères à café de camomille romaine séchée dans 240 ml d’eau bouillante (environ 1 tasse) pendant 10 min. Égouttez et laissez refroidir à température ambiante avant de boire.

*Clinical evaluation of fluid extract of Chamomilla recutita for oral aphthae, Ramos-e-Silva M, Ferreira AF, Bibas R, Carneiro S, 2006.

Camomille : Magique pour le système digestif

Des ulcères gastriques* aux maux d’estomac**, des coliques aux diarrhées, la camomille romaine (Chamaemelum nobile) peut être utilisée dans toutes sortes d’affections du système digestif. Elle calme les inflammations, l’acidité ou encore les spasmes digestifs. Consommer régulièrement, elle peut également agir sur la gastrite, la maladie de Crohn et la colite.

En pratique : Buvez une infusion après chacun des repas principaux. Comptez un sachet de camomille romaine pour une tasse d’eau bouillante que vous laisserez infuser 10 min. Pour un résultat optimal, faites infuser dans une théière ou une tasse recouverte d’une soucoupe. Vous éviterez ainsi de perdre la majorité des composants actifs via la vapeur d’eau.

Si vous préférez, vous pouvez également prendre une gélule de camomille (disponible en pharmacie) avec un grand verre d’eau avant chaque repas.

* Une étude russe a démontré que la camomille empêchait la prolifération de la bactérie responsable de la formation des ulcères. Antibacterial activity of Chamomilla recutita oil extract against Helicobacter pylori, Shikov AN, Pozharitskaya ON, Makarov VG, Kvetnaya AS, 2008

** Treatment of functional dyspepsia with a herbal preparation. A double-blind, randomized, placebo-controlled, multicenter trial, Madisch A, Holtmann G, Mayr G, Vinson B, Hotz J., 2004.

Vidéo : Mal de gorge : les tisanes qui soignent

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

La pharmacie familiale au naturel,Christine Cieur-Tranquard, Edisud, 2009.

Phytothérapie, la santé par les plantes, Vidal, Sélection du Reader’s Digest, 2010
Les plantes médicinales, Andrew Chevallier, Gründ, 2008
De la lavande, du persil, de la menthe et de la sauge, Shea Zukowski, Marabout, 2011

La rédaction vous recommande sur Amazon :