Sommaire

D’où vient l’échinacée ?

D’où vient l’échinacée ?© FotoliaL'échinacée est originaire d'Amérique du Nord. Utilisée très tôt par les tribus amérindiennes, elle est aujourd'hui incontournable en Europe et figure même dans les top 10 des plantes les plus utilisées. On en connaît une dizaine d'espèces mais trois sont cultivées à des fins médicinales : E. purpurea, E. angustifolia, E. pallida. Le plus souvent, c'est sa racine qui est employée dans les remèdes.

Pour stopper la grippe

Pour stopper la grippe© FotoliaPas de chance, la grippe vous est tombée dessus ? Si aucun médicament, si ce n’est les traditionnels antalgiques, peuvent vous aider à la surmonter, vous pouvez par contre prendre de l’échinacée. Elle contient des sucres appelés "hexasaccharides" qui stimulent la fabrication d’anticorps. Elle peut ainsi réduire l’intensité et la durée de la grippe.
Comment ? Infusion : Laisser infuser 1 cuillère à café rase de morceaux de racine dans 1 tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes puis filtrer. Boire 1 tasse matin, midi et soir avant les repas pendant 7 à 10 jours maximum.
Contre-indications valables chaque fois que l'on utilise cette plante : Personnes atteintes de diabète, de maladies auto-immunes ou évolutives ainsi que les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.

En cas de rhume

En cas de rhume© Fotolia"L’échinacée est particulièrement recommandée contre les affections respiratoires, comme le rhume" conseille Christine Cieur-Tranquard dans son livre La pharmacie familiale au naturel.
Comment ? Pendant 1 semaine boire 4 tasses de tisane* d’échinacée par jour, en dehors des repas. Ou 30 gouttes de Teinture-Mère dans un verre d’eau 3 fois par jour.
*Verser environ 150ml d’eau bouillante sur une demi-cuillère à café de racine fragmentée d’échinacée. Couvrir et infuser pendant 15 minutes. Filtrer.

Contre-indications valables chaque fois que l'on utilise cette plante : Personnes atteintes de diabète, de maladies auto-immunes ou évolutives ainsi que les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.

En cas de bronchite

En cas de bronchite© FotoliaExcellente lors d’affections respiratoires, l’échinacée est une plante à privilégier en cas de bronchite. Vous devriez sentir rapidement votre organisme reboosté !
Comment ? Pendant 1 semaine boire 4 tasses de tisane* d’échinacée par jour, en dehors des repas. Ou 30 gouttes de Teinture-Mère dans un verre d’eau 3 fois par jour.
*Verser environ 150ml d’eau bouillante sur une demi-cuillère à café de racine fragmentée d’échinacée. Couvrir et infuser pendant 15 minutes. Filtrer.

Contre-indications valables chaque fois que l'on utilise cette plante : Personnes atteintes de diabète, de maladies auto-immunes ou évolutives ainsi que les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.

Contre les cystites

Contre les cystites© FotoliaVous avez une cystite ? Pire, vous les enchaînez ? Essayez l’échinacée. Selon Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne "elle est particulièrement recommandée en cas de cystites récidivantes à colibacille". Elle contient des alcamides qui luttent contre les bactéries et les champignons.
Comment ? Pendant 1 semaine boire 4 tasses de tisane* d’échinacée par jour, en dehors des repas. Ou 30 gouttes de Teinture-Mère dans un verre d’eau 3 fois par jour.
*Verser environ 150ml d’eau bouillante sur une demi-cuillère à café de racine fragmentée d’échinacée. Couvrir et infuser pendant 15 minutes. Filtrer.

Contre-indications valables chaque fois que l'on utilise cette plante : Personnes atteintes de diabète, de maladies auto-immunes ou évolutives ainsi que les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.

Pour éviter la grippe

Pour éviter la grippe© FotoliaN’ayez crainte, vous pouvez échapper à la grippe cet hiver en optant pour l’échinacée. Immunostimulante, elle renforce les défenses immunitaires de l’organisme pour faire barrage au virus.
Comment ? En prévention : Infusion : Laisser infuser 1 demi cuillère à café de morceaux de racine dans 1 tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes puis filtrer. Boire 1 tasse matin, midi et soir avant les repas pendant 10 jours par mois, de fin novembre à fin février, voire d’octobre à mars pour les plus à risque (personnes âgées….).

Contre-indications valables chaque fois que l'on utilise cette plante : Personnes atteintes de diabète, de maladies auto-immunes ou évolutives ainsi que les personnes allergiques aux plantes de la famille des Astéracées.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.