Bourdonnement d'oreilles : le rhume en cause ?

Il vous est certainement déjà arrivé d’avoir un bourdonnement d’oreilles, ce que les spécialistes appellent acouphènes. Ces sifflements, bourdonnements sont relativement courants et généralement plus gênants qu’inquiétants. Quelles sont les causes du bourdonnement d’oreilles ? Le rhume, la fatigue peuvent-ils générer des acouphènes ?
Istock

Rhume et bourdonnement d’oreilles : le lien

Il arrive que suite à une rhino-pharyngite, communément appelée rhume, la personne ait des bourdonnements d’oreilles ou acouphènes. Comment expliquer ce phénomène ? Lors d’un rhume, les voies respiratoires supérieures sont affectées par des virus : la personne tousse, a de la fièvre, le nez bouché, des irritations à la gorge, des écoulements nasaux et souvent, un bourdonnement d’oreilles. En fait, cela s’explique par la fermeture de la trompe d’Eustache. En effet, la trompe d’Eustache fait passer l’air du nez aux oreilles en s’ouvrant et se fermant, de manière à assurer un équilibre entre la pression à l’intérieur de l’oreille et à l’extérieur de l’oreille. Pendant un rhume, le système immunitaire réagit à l’agresseur (virus) en sécrétant beaucoup de mucus : les écoulements du nez vont en effet favoriser l’évacuation du virus. Cependant ces écoulements conduisent la trompe d’Eustache à se fermer, pour éviter que les virus ne pénètrent dans l’oreille interne. Cette fermeture de la trompe d’Eustache va donc contrarier l’équilibre entre pression interne et externe de l’oreille et donner le sentiment d’une oreille bouchée, de bourdonnements.

Comment soigner les bourdonnements d’oreilles dus au rhume ?

Quand on est enrhumé, les oreilles donnent souvent le sentiment d’être bouchées. Un bourdonnement désagréable se manifeste, qui peut être gênant et susciter une certaine fatigue. Ce bourdonnement disparaît avec le rhume, et le recours ou non à des médicaments. Mais il est possible d’anticiper sa disparition grâce à des pratiques simples :
- faire des gargarismes à l’eau salée pour désinfecter le fond de la bouche ;
- nettoyer le nez avec des inhalations de vapeur ;
- bien s’hydrater en buvant 1,5 à 2 litres d’eau par jour pour favoriser l’évacuation du mucus ;
- tousser et cracher le mucus évacué dans un mouchoir en papier à usage unique.

Les autres causes possibles du bourdonnement d’oreilles

En dehors du rhume, d’autres facteurs peuvent être à l’origine d’un bourdonnement d’oreilles :
- la présence d’un bouchon de cérumen ;
- l’exposition prolongée au bruit : boîte de nuit, concert, milieu professionnel bruyant ;
- une tumeur auriculaire de type névrome acoustique (cas très rare) ;
- une otite externe ;
- un stress élevé et constant ;
- la maladie de Ménière ;
- une hypertension artérielle ;
- certains traitements (anti-inflammatoires non stéroïdiens, chimiothérapie, antibiotiques).
Dans tous les cas où l'on ressent des acouphènes de manière prolongée ou chronique, il est conseillé de consulter son médecin. Seul ce dernier est habilité à poser le bon diagnostic et à définir le traitement approprié.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.