Ecouter l'article :

Et si le meilleur moyen de lutter contre le coronavirus était d'attraper un simple rhume ? C'est l'hypothèse avancée par des chercheurs de l'université de Glasgow en Écosse. Les virologues ont analysé les interactions entre les deux virus dans une étude publiée dans le Journal of Infectious Diseases. Ils y démontrent que le coronavirus n'arrive plus à se répliquer lorsque le virus du rhume est aussi présent dans l'organisme de la personne contaminée. Autrement dit, lorsqu'une personne attrappe à la fois un rhume et le coronavirus, le rhume la protègerait en empêchant le coronavirus de se développer.

"Le Sars-Cov-2 est fortement inhibé par le rhinovirus"

Comme le rapporte Futura Sciences, qui relaie notamment l'étude, les scientifiques ont découvert cela en injectant dans des répliques de nos cellules respiratoires le virus HRV-16 provoquant le rhume et le SARS-CoV-2, le virus qui entraîne la Covid-19. Afin d'être le plus réalistes possibles, le rhume et le coronavirus infectant rarement en même temps une personne, ils ont testé deux scénarios. D'abord lorsque le coronavirus est le premier à infecter les cellules, suivi du coronavirus 24 heures plus tard, puis quand c'est le contraire. Résultat, dans les deux cas, une forte diminution de la réplication du coronavirus a été observée après l'infection du rhinovirus.

"Le Sars-Cov-2 ne décolle jamais, il est fortement inhibé par le rhinovirus", assure le Dr Pablo Murcia, l'un des auteurs de l'étude, auprès de BBC News. Il explique en effet qu'une "prévalence élevée de rhinovirus pourrait arrêter de nouvelles infections du Sars-Cov-2". Comme le rapporte LCI, pour les chercheurs à l'origine de cette étude, "une prévalence croissance du rhinovirus" au sein de la population pourrait même entraîner "une réduction du nombre de nouveaux cas de Covid-19", même si la fréquence des rhumes, comme celle des autres maladies saisonnières telles que la gastro-entérites, est moins fréquente depuis le début de l'épidémie grâce aux gestes barrières. L'auteur principal de l'étude rappelle tout de même que "l’effet maximum viendra de la vaccination" pour venir à bout du virus.

Sources

Human rhinovirus infection blocks SARS-CoV-2 replication within the respiratory epithelium : implications for COVID-19 epidemiology, Journal of Infectious Diseases, 23 mars 2021.

Coronavirus: How the common cold can boot out Covid, BBC News, 23 mars 2021. 

Le virus du rhume inhibe la réplication du SARS-CoV-2, Futura Sciences, 29 mars 2021. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.