Sommaire

Erection = plaisir ?

Même si, en érection, le sexe devient dur, ce n’est pas un os ! C’est un corps caverneux qui gonfle avec l’afflux du sang, comme le clitoris. Par ailleurs, ce n’est parce qu’un pénis rencontre des soucis érectiles que l’homme n’a plus de plaisir. D’ailleurs parfois, il ne s’en rend même pas compte !

Pénis et anatomie

Le gland est la partie la plus innervée du pénis, la plus sensible, à la douleur autant qu’à la douceur.

Le prépuce, ou la peau qui recouvre le gland, aide à l’insertion du pénis pendant le coït en gardant le gland humide. Joindre l’utile à l’agréable, voilà sa fonction. C’est cette partie qui est circoncise dans certaines religions.

Et le frein. C’est le petit fil qui relie le gland au prépuce. Comme le filet qui relie la langue au fond de la bouche. Il arrive qu’il cède lors d’ébats particulièrement vigoureux...

Tous les noms du pénis

Le mot "pénis" est l’appellation scientifique du membre viril. Mais les psys freudiens préfèrent souvent le mot phallus, symbole de puissance, de vigueur, de force. Les hommes investissent, en effet, dans cette partie du corps toute leur capacité à faire le bonheur de l’autre, leur essence de mâle reproducteur. Ils le considèrent souvent d’ailleurs comme un mini-moi... qui décide parfois à leur place !

À noter : la verge est aussi une unité de mesure en vigueur au Québec. Elle représente presque 1 mètre.

Quelle est la taille normale du pénis ?

D’après les statistiques en France, la taille moyenne normale oscille entre 12 cm au repos, 16 cm en érection.

Le pénis peut mesurer moins de 8 centimètres ou atteindre plus de 30 centimètres sans qu’aucune de ces deux situations ne soit anormale. Sa taille au repos peut varier et ne permet en rien de préjuger de la taille du pénis en érection.

Sa taille varie selon l’origine ethnique ?

Le mythe voudrait que le sexe des noirs soit plus long que celui des asiatiques, ou des occidentaux... Dans La légende du sexe surdimensionné des noirs, aux éditions du Serpent à plumes, Serge Bilé livre l’origine de ce mythe et comment on l’entretient.

Il démontre, sans détour, ni tabou, les mécanismes d’un stéréotype aux mille visages, hérités du passé. Il rappelle à tous, aux blancs comme aux noirs, que le préjugé sexuel est le frère jumeau du préjugé de couleur.

Le pénis est-il important aux yeux des femmes ?

Les femmes accordent de l’importance au pénis, mais seulement s’il est vraiment trop gros ou trop petit.

Autres temps, autres mœurs : "Pour les Grecs, un homme viril devait être doté d’un petit sexe. Pour Aristote, un organe trop long était même synonyme de stérilité ! Aujourd’hui encore, chez les Indiens de Colombie, seuls les hommes dont le sexe a "la taille d’un colibri" peuvent accéder à un statut socialement valorisant".

À méditer…

Peut-on agrandir un pénis ?

Vous êtes certainement inondés de spams vous proposant d’élargir "votre" pénis ! Mais la seule chose qu’on puisse faire, c’est agrandir un peu la verge au repos par injection de graisse. L’érection ne change donc pas beaucoup... Le spécialiste de la chose s’appelle un urologue, mais attention aux escrocs !

Le pénis est-il fragile ?

Le pénis est fragile et peut être menacé par les maladies. L’angine du pénis, par exemple, empêche l’afflux de sang, car les artères sont rétrécies. Il en résulte des difficultés érectiles. C’est le signe d’un cholestérol trop élevé, d’un tabagisme chronique, d’une hypertension mal soignée, d’une alimentation très déséquilibrée… Ou bien de stress. Il y a aussi le priapisme. Cette érection constante qui peut s’avérer incommodante...

Pénis : pourquoi certains lui parlent !

Popaul ou Mimile ? Il semblerait que les hommes ressentent parfois une vraie séparation avec le sexe. Irruption inopinée dans un débat sérieux ou érections nocturnes, le pénis tend à prendre son indépendance dès qu’il grandit ! Donc, l’homme lui parle. Une façon de se réconcilier avec ce "deuxième cerveau". En cas de panne, rejeter la faute sur son zizi est une jolie façon de contourner le problème.

Quelle est la composition du sperme ?

Le sperme contient de l’eau à 90 % (et environ 100 millions de spermatozoïdes), mais aussi de la vitamine C et B12, des enzymes, des protéines, de l’arginine, du glutathione, de la créatine et de la L-carnitine, des oligo-éléments comme le zinc, le phosphore, le magnésium, le calcium et le potassium, du sorbitol et de l’inositol et aussi une molécule jumelle à l’ocytine qu’on utilise en perfusion pour soulager les accouchements. Potion magique ! Dans la médecine ancienne, le sperme était déjà considéré comme "liqueur admirable, car il est un liquide stimulant, plein d’énergie et de puissance".

Sperme : des vertus minceur !

L’université d’Hambourg a révélé que "les femmes qui avalent le sperme réussissent à maigrir deux fois plus vite que les autres". Ce serait grâce à l’alcaline, qui agit comme agent antigraisse.

Pourquoi est-ce qu’ils se touchent ?

Pour vérifier que ça n’a pas disparu pardi ! Le complexe de castration (ou le complexe Michael Jackson) existe aussi chez les garçons, pas seulement chez les filles qui se construisent sur une absence du pénis. Ils se touchent beaucoup quand ils prennent conscience de l’importance des organes génitaux, de peur qu’on leur enlève.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.