3 solutions pour ne plus avoir la tête qui tourne au réveil

Publié le 21 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
Il peut arriver qu’au réveil, on ait la tête qui tourne. Les causes possibles de ces vertiges sont multiples et dans leur majorité bénignes (fatigue, hypotension orthostatique, maladie de Ménière, otolithes). Mais elles peuvent aussi être le symptôme d’une pathologie grave comme une maladie cardiovasculaire. Heureusement, il existe des solutions pour éviter ces vertiges.
Publicité

6757926-inline-500x354.jpg© Istock

Tête qui tourne et hypotension orthostatique : que faire ?

Avoir la tête qui tourne au réveil peut être l’expression d’un problème d’hypotension orthostatique. On entend par là une chute brutale de la tension artérielle quand la personne au réveil passe de la position couchée à debout. Pourquoi ? En se levant, le sang est transitoirement séquestré dans les membres inférieurs, le retour veineux ralentit, le débit cardiaque aussi et la pression artérielle diminue. En temps normal, le système sympathique agit en réaction à ces effets et les compense. Dans le cas de l’hypotension orthostatique, cette compensation est imparfaite. La personne a alors la tête qui tourne, des troubles de la vision, voire fait un malaise. La fréquence de ces symptômes, souvent bénins, doit cependant amener à rechercher un trouble neurologique. Comment éviter cette sensation de tête qui tourne ? Il est conseillé de se lever en trois temps et non de bondir de son lit. Il faut tout d’abord passer de la position couchée à la position assise dans son lit, attendre deux minutes afin que l’organisme s’adapte. Puis mettre les jambes en pendant du lit, toujours en position assise. Et enfin, se lever doucement en prenant appui si nécessaire sur un dossier de chaise et attendre deux minutes avant de marcher.

Publicité
Publicité

Tête qui tourne au réveil et vertige positionnel paroxystique bénin : la solution

Derrière l’acronyme VPPB se cache le vertige positionnel paroxystique bénin, lequel peut occasionner le sentiment que la tête tourne au réveil et d’une manière générale, à chaque fois que la personne change de position. Ce vertige est violent (d’où le terme paroxystique), court (il dure une minute) et s’accompagne souvent de nausées et vomissements. Il est impressionnant, désagréable, mais bénin. En cause, de petits cristaux dans un canal de l’oreille interne, appelés otolithes. La solution pour cesser d’avoir des VPPB passe par la kinésithérapie vestibulaire. Le kinésithérapeute spécialisé va pratiquer des manœuvres dites libératoires en faisant effectuer des mouvements brusques de la tête au patient, selon un protocole très précis. Dans huit cas sur dix, une à deux séances suffisent.

Tête qui tourne au réveil et hypoglycémie : que faire ?

Une faible glycémie le matin au réveil, ou hypoglycémie matinale (inférieure à 70 mg/dL), est provoquée par une forte baisse du taux de sucre dans le sang. En temps normal, le foie compense l’absence d’apport de sucre par l’alimentation en libérant du sucre. Mais suite à des pathologies diverses, cette compensation peut ne pas s’effectuer. La solution ? Toujours laisser à portée de main près du lit des biscuits secs, du pain complet, un verre de lait, que l’on mangera au réveil avant de se mettre debout afin d’éviter tout malaise dû à une hypoglycémie.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X