Attention aux antibiotiques prescrits quand vous êtes hospitalisé. Selon une étude publiée le 13 mai dernier dans la revue Cell Host and Microbe, les antibiotiques peuvent entraîner une infection fongique possiblement mortelle en raison de la perturbation du système immunitaire de l'intestin.

En effet, les patients à qui l'on prescrit des antibiotiques dans les hôpitaux pour prévenir la septicémie et d'autres infections bactériennes courent, selon cette étude, un risque accru de développer une infection fongique potentiellement mortelle appelée candidose, à cause de la perturbation entraînée par les antibiotiques sur le système immunitaire dans l'intestin. Cela signifie que les infections fongiques sont mal contrôlées dans cette zone de l’organisme.

Antibiotiques : ils affectent la façon de combattre les infections

L'exposition à long terme aux antibiotiques favoriserait la mortalité après une infection fongique systémique en entraînant un dysfonctionnement des lymphocytes et une fuite systémique des bactéries commensales. L’étude met en évidence la façon dont les antibiotiques peuvent affecter la façon dont nous combattons les infections et les maladies.

Selon les chercheurs , l'utilisation de médicaments renforçant le système immunitaire en même temps que les antibiotiques pourrait toutefois réduire les risques pour la santé liés à ces infections complexes. Cela souligne l'importance d'une bonne gestion de la prescription des antibiotiques face à leurs potentiels dangers.

Des médicaments pour l'immunité pour compenser ?

En pratique dans l'étude, l'équipe de chercheurs a utilisé des souris traitées avec un cocktail d'antibiotiques à large spectre, puis a infecté ces animaux avec Candida albicans, le champignon le plus courant à l'origine de la candidose invasive chez l'homme. Ils ont constaté que si les souris infectées présentaient une mortalité accrue, celle-ci était due à une infection de l'intestin, plutôt que des reins ou d'autres organes.

Dans un second temps, les scientifiques ont identifié les parties du système immunitaire qui manquaient dans l'intestin après le traitement antibiotique, puis les ont réintroduites chez les souris à l'aide de médicaments immunostimulants similaires à ceux utilisés chez l'homme. Ils ont constaté que cette approche permettait de réduire la gravité de l'infection fongique.

Antibiotiques : quelles conséquences sur vos intestins ?

"Nous savions que les antibiotiques aggravaient les infections fongiques, mais la découverte que les co-infections bactériennes pouvaient également se développer par le biais de ces interactions dans l'intestin était surprenante. Ces facteurs peuvent s'ajouter à une situation clinique compliquée - et en comprenant ces causes sous-jacentes, les médecins seront mieux à même de traiter ces patients efficacement", a déclaré l'auteure principale de l’étude, le Dr Rebecca Drummond, immunologiste fongique à Birmingham.

"Ces résultats montrent les conséquences possibles de l'utilisation d'antibiotiques chez les patients qui risquent de développer des infections fongiques", a ajouté le Dr Drummond. "Si nous limitons ou modifions la façon dont nous prescrivons les antibiotiques, nous pouvons contribuer à réduire le nombre de personnes qui tombent très malades à cause de ces infections supplémentaires, tout en nous attaquant au problème énorme et croissant de la résistance aux antibiotiques."

On estime en effet que 1,2 million de personnes dans le monde sont mortes en 2019 d'infections résistantes aux antibiotiques, et ce nombre devrait être multiplié par dix d'ici 2050.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Long-term antibiotic exposure promotes mortality after systemic fungal infection by driving lymphocyte dysfunction and systemic escape of commensal bacteria, Cell Host & Microbe, 2022. 

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1931312822002190

Antibiotics can lead to fungal infection because of disruption to the gut's immune system." ScienceDaily. ScienceDaily, 13 May 2022.

https://www.sciencedaily.com/releases/2022/05/220513113225.htm

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.