Un cas de tuberculose dans un lycée du Val-de- Marne

Un cas de tuberculose se serait déclaré parmi les élèves du lycée d'Arsonval à Saint-Maur-des-Fossés (94) entrainant un dispositif de dépistage de toutes les personnes fréquentant l'établissement, révèle Le Parisien

Publicité

© IstockLes cas de tuberculose semblent se multiplier ces derniers temps. Après le dépistage positif de deux gardiens à la maison d'arrêt de Chalôns en Champagne à la suite d'un cas déclaré parmi l'uns des hommes incarcérés dans l'établissement, c'est une personne fréquentant le lycée d'Arsonval à Saint-Maur-des-Fossés (94) qui serait concernée, rapporte Le Parisien. Selon, eux l'Agence régionale de santé aurait décidé de ne communiquer aucune information sur le patient afin de ne pas le "stigmatiser", mais après enquête auprès du rectorat de Créteil, les journalistes révèlent qu'il s'agit "d'un élève scolarisé l'an dernier".

Publicité
Publicité

Un dispositif de dépistage mis en place

Selon, Le Parisien, le malade aurait été contaminé vers mi-juin 2018. Une personne touchée par la tuberculose pouvant rester contagieuse pendant trois mois, un dispositif de dépistage à alors été organisé dans le lycée pour les élèves comme pour les enseignants. Toutes personnes concernées aurait été prévenue aux alentours du 25 septembre 2018 et aurait été soumise à une radio des poumons, une prise de sang et une consultation avec un médecin.

Tuberculose : la maladie la plus meurtrière au monde ?

Dans un communiqué du 18 septembre 2018, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) alertait l'urgence d'en finir avec la tuberculose devenue "la maladie infectieuse qui entraîne le plus de décès dans le monde". L'OMS explique qu'en 2017, près d'1 millions de personnes ont été atteintes de tuberculose et 1,6 millions en sont décédées. Parmi elles : 300 00 étaient porteuses du VIH. Un sommet exceptionnel s'est tenu à cette occasion le 26 septembre 2018 à New-York afin de pousser les dirigeants à prendre des mesures.

Tuberculose : les signes

Le premier signe d'alerte : unetoux grasse. Il faut s’inquiéter si vous avez été en contact avec un malade de la tuberculose, que vous toussez et crachez depuis quelque temps. Le deuxième signe d'alerte est ladifficulté à respirer. Comme lors d'unepneumonie, vous avez du mal à respirer, surtout lorsque vous êtes couché ou que vous faites des efforts. En troisième signe : de lafièvre. Une température au-dessus de 39°C et persiste depuis plusieurs jours. D’autres signes doivent être pris également en compte : desmaux de tête, des douleurs thoraciques, un manque d'appétit, une perte de poids.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X