C'est une découverte qui pourrait changer la vie des personnes épileptiques. Alors que les crises d'épilepsie restent imprévisibles, des chercheurs suisses et américains pourraient bien avoir trouvé le moyen de prédire leur survenue et donc de les anticiper. Leur découverte, présentée le 17 décembre dans la revue The Lancet Neurology, pointe une modification de l’activité cérébrale comme signe prédictif de l’arrivée de ces crises.

Les chercheurs des universités de Berne et de Genève, en collaboration avec ceux de l’université de San Francisco et de Providence, ont créé un appareil qu'ils appellent "sation météo" afin de pouvoir prédire l'arrivée d'une crise épileptique plusieurs jours à l'avance. Comme le rapporte Pourquoi Docteur, cet appareil est basé sur la neurostimulation, une approche thérapeutique réservée aux épilepsies sévères. Il utilise un certain type d’électroencéphalogramme (EEG), qui fonctionne grâce à l'implantation d'une électrode intracérébrale permettant d’analyser l’activité du cerveau pendant les crises, mais également entre les crises.

Un algorithme qui prédit les crises

Cet appareil pourra donc analyser l'activité cérébrale à tout moment. Dans le même temps, les chercheurs ont créé un algorithme permettant de savoir si un épileptique court un risque de crise dans les heures ou les jours qui suivent. Grâce aux données qu'ils ont collecté au cours d'un essai clinique, les chercheurs ont eu la confirmation que leur modèle mathématique est capable de prédire la survenue d’une crise. Il permet d'identifier un état dit pro-ictal. Il s'agit d'un niveau d’activité cérébrale modifiée associé à une augmentation du risque de crise qui s’apparente à l’image des perturbations météorologiques permettant de prédire l’arrivée des nuages, de la pluie ou des orages.

Objectif : créer un dispositif léger et portatif

Avec cette découverte révolutionnaire, l’objectif des chercheurs est désormais de créer un dispositif léger, portatif et moins invasif que l’électrode intracérébrale implantée chez les patients participants à l’essai clinique. Cela permettrait de simplifier la vie de tous les patients atteints d’épilepsies pharmacorésistantes, c’est-à-dire qui résistent aux traitements. Ces malades ont des crises épileptiques fréquentes, irrégulières et imprévisibles sans aucun signe avant-coureur.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Sources

Forecasting seizure risk in adults with focal epilepsy: a development and validation study, The Lancet, 17 décembre 2020. 

Épilepsie : un algorithme pour prédire les crises, Pourquoi docteur, 21 décembre 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.