Les principales maladies du côlon

Sang dans les selles, perte d’appétit : des symptômes de cancer du côlon ? Pas forcément : ils peuvent aussi être liés à une autre maladie courante du côlon… Par précaution, il est conseillé de consulter au moindre doute.

Publicité

5362113-inline-500x346.jpg© Istock

Anomalies du côlon : diverticules, polypes…

Très courante à partir de 60 ans, la diverticulose colique se caractérise par la présence anormale de petites cavités dans la paroi du côlon. On parle de diverticules. Généralement, ils n’entraînent aucun symptôme mais en cas d’inflammation d’un diverticule (diverticulite), des douleurs et de la fièvre peuvent apparaître. Des tumeurs bénignes, nommées polypes, peuvent aussi se former sur la muqueuse du côlon et entraîner des saignements. Ils sont généralement retirés pour prévenir tout risque d’évolution en cancer du côlon, un des cancers les plus répandus en France… Le côlon peut aussi présenter un trouble fonctionnel : on parle de colopathie fonctionnelle ou de syndrome du côlon irritable (ballonnements, douleurs, alternance de constipation et de diarrhée).

Publicité
Publicité

Les maladies inflammatoires du côlon

Hormis la diverticulite, on peut aussi citer la rectocolite hémorragique parmi les principales maladies du côlon de nature inflammatoire. Cette maladie chronique évolue par poussées : elle se traduit souvent par la présence de sang et de glaires dans les selles, de la diarrhée et des douleurs abdominales. La maladie de Crohn, nettement plus rare, fait également partie des maladies inflammatoires chroniques du système digestif. Elle peut toucher le côlon ou d’autres zones de l’appareil digestif. Elle se traduit principalement par des crampes douloureuses et de la diarrhée.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X