Camille Combal s'est confié pour la première fois sur sa maladie. L'animateur star de TF1 a révélé lors d'une interview accordée au journal L'Équipe ce jeudi 19 août qu'il était atteint d'un kératocône, une maladie génétique oculaire handicapante.

"Je suis atteint d’une maladie génétique [oculaire] assez répandue : le kératocône", a expliqué l'homme de 39 ans. Selon Keratocone.net, le kératocône est une "déformation de la cornée 'le revêtement transparent de l'iris et de la pupille de l'oeil) qui s'amincit progressivement, perd sa forme sphérique normale et prend une forme de cône irrégulier". Cette maladie oculaire touche une personne sur 2000 et peut survenir à tout âge, même s'il est généralement découvert avant la puberté.

Camille Combal : "Un oeil est déjà opéré"

À ce jour, il n'existe aucun traitement spécifique qui permet de guérir ou d'empêcher la survenue du kératocône, mais plusieurs solutions permettent aux patients qui en souffrent d'avoir une vision améliorée. Comme l'explique le site orpha.net, site d'information sur les maladies rares, "cette déformation engendre des troubles de la vision (vue brouillée et déformée et mauvaise vision de loin) qui nécessitent le port de lentilles spécialisées".

Les lunettes et les lentilles rigides sont, en effet, une option, mais chez certains malades, environ 10% des cas, "seule une greffe de cornée est capable de restaurer une vision acceptable" selon orpha.net. C'était le cas de Camille Combal, qui a été opéré d'un oeil et subira bientôt une seconde greffe pour le second. "Mes deux cornées sont convexes, il faut les remplacer par des greffes. Un oeil est déjà opéré et je ferai prochainement le second", a-t-il confié.

Dans le cas de Camille Combal, la maladie l'a poussé à adopter "une alimentation saine" et à revoir son mode de vie. "Quand tu es greffé, tu passes un an sans sport pour que ton oeil cicatrise bien. Je me suis aussi engagé à ne pas pratiquer de disciplines extrêmes ou violentes. Quelqu'un m'a donné un morceau de lui, je dois respecter ce geste", a-t-il confié à L'Équipe. "À mon petit niveau, j'essaye de sensibiliser le public", assure l'animateur.

Kératocône : quelles sont les causes ?

Selon orpha.net, "on ne connaît pas encore les causes exactes du kératocône, mais il s’agit probablement d’une maladie génétique". "Même si aucun gène spécifique n’a été identifié, le fait que plusieurs membres d’une même famille puissent être atteints et que la maladie se développe presque systématiquement dans les deux yeux appuie la thèse d’une implication génétique", précise le portail d'information. Une recherche est d'ailleurs en cours pour "identifier le ou les éventuel(s) gène(s) impliqué(s)".

Le kératocône évolue généralement jusqu’à l’âge de 30-40 ans avant de se stabiliser. Selon keratocone.net, "l’évolution est irrégulière, certains kératocônes restant stables pendant quelques années, d’autres s’aggravant puis se stabilisant à nouveau". Les stades d’évolution peuvent être classés en quatre catégories :

  • Stade I : inconfort visuel, baisse d’acuité visuelle avec astigmatisme
  • Stade II : la myopie s’associe à l’astigmatisme
  • Stade III : aggravation des troubles visuels et apparition d’une déformation (protubérance) bien visible de la cornée
  • Stade IV : amincissement associé à une perte de transparence (cicatrices ou opacités au sommet du cône) et risque de kératocône aigu.

Sources

Camille Combal : "Pour moi, Edgar Grospiron est au même niveau que Mick Jagger", L'Équipe, 19 août 2019 : https://www.lequipe.fr/Medias/Actualites/Camille-combal-pour-moi-edgar-grospiron-est-au-meme-niveau-que-mick-jagger/1279138

Le kéracotône, orpha.net : https://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Keratocone-FRfrPub2186v01.pdf

Association Kératocône : https://www.keratocone.net/definition.html

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.