Insuffisance rénale : le régime méditerranéen réduit vos risques après une greffe !

De nombreux receveurs de reins subissent un risque de rejet de la greffe. Or, d’après des chercheurs, il suffirait de suivre un régime méditerranéen, pauvre en produits laitiers et en viande, pour limiter cet effet nuisible.

Plus d'un tiers des receveurs de reins subissent un risque d'échec de la greffe dans les premières années, et ce, malgré l'amélioration des taux de survie des organes transplantés.

Or, ces risques pourraient être limités grâce à un régime bien particulier.

Une greffe de rein mieux tolérée à long terme

Selon des recherches récentes publiées par le Clinical Journal de l'American Society of Nephrology et menées par une équipe de chercheurs néerlandais de l'Université de Groningen, aux Pays-Bas, le régime méditerranéen serait idéal pour protéger le rein des patients transplantés.

Pour arriver à cette conclusion étonnante, l'équipe de chercheurs néerlandais a analysé les données des questionnaires de 632 patients transplantés dont le rein du donneur fonctionnait depuis plus d'un an.

Les questions portaient sur leurs habitudes alimentaires et leurs réponses ont été évaluées et notées.

Ils ont ensuite suivi les participants pendant 62 mois, soit un peu plus de 5 ans. Au cours de cette période, 76 participants ont développé une défaillance du greffon, 119 ont développé une baisse de la fonction rénale et 181 ont subi une perte de greffon.

Or, plus un participant suivait un régime de type méditerranéen (beaucoup de légumes, de fruits, de légumineuses, de céréales complètes, ndlr), plus le risque de subir une insuffisance rénale était faible.

"Ces résultats prouvent les nombreux bénéfices santé du régime méditerranéen, en particulier sur le système cardiovasculaire et rénale", a déclaré Inquirer.net, cité par l'auteur principal de l'étude, le Dr Gomes-Neto.

"Dans cette étude, les receveurs de reins adeptes du régime méditerranéen sont moins susceptibles de subir une perte de fonction de leur greffe de rein", conclut l’équipe de chercheurs.

Toutefois, elle estime que de nouveaux essais cliniques approuvés par des experts en nutrition sont nécessaires pour étayer ces résultats.

Les bénéfices santé du régime méditerranéen

Le régime méditerranéen a pour but d'allonger l'espérance de vie en préservant des maladies cardiovasculaires ainsi que des risques de cancer.

Il s'inspire directement des habitudes alimentaires qu'avaient traditionnellement les populations du pourtour méditerranéen. Il favorise la consommation de végétaux, de graisses de qualité et de céréales complètes. Au contraire, la viande rouge, le sucre et les produits industriels y ont une place très limitée.

Les caractéristiques du régime méditerranéen :

  • Protecteur contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers
  • Basé sur une alimentation à dominante végétale
  • Riche en graisses insaturées de qualité
  • Apport exceptionnel en fibres, antioxydants et vitamines

Les aliments à privilégier

  • Végétaux à volonté

Fruits et légumes à tous les repas, en bonne quantité, crus ou cuits, les fruits secs et oléagineux sont aussi les bienvenus !

  • Féculents et légumes secs

Ce sont les premières sources d’énergie de cette alimentation. De préférence complets, les féculents figurent à la plupart des repas. Les céréales et les légumes secs sont privilégiés, sans oublier les tubercules.

  • L’huile d’olive

L’huile d’olive se consomme à toutes les sauces, en cuisson, seule ou accompagnée. Elle remplace le beurre et les autres matières grasses.

  • Des protéines animales de qualité

Les produits de la mer sont consommés très régulièrement. Les œufs de poules élevées en plein air et la viande blanche sont inscrits au menu mais sans abus. Quant à la viande rouge, elle occupe une place mineure.

  • Des produits laitiers en quantité modérée

Les laitages font partie de l'alimentation méditerranéenne, en quantité modérée, et plutôt sous forme de fromages frais et de yaourt. Privilégier les produits laitiers de chèvre ou de brebis.

  • Un peu d’alcool

1 verre de vin rouge par jour est autorisé, bien qu’il soit toujours meilleur de s’en passer.

  • L'ail, l'oignon, les épices et les aromates

Ils sont très appréciés pour leurs saveurs et leurs bienfaits santé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.