Elodie Gossuin revele un complexe insolite… en publiant une photo en maillot de bain

L’été est propice au bronzage en maillot de bain sur la plage, et l’on aime parfois immortaliser ce moment par une jolie photo de vacances. Élodie Gossuin s’est, elle aussi, prêté au jeu des clichés souvenirs au bord de l’eau, et les a partagés sur Instagram vendredi dernier.

L’ancienne Miss France reste, vingt ans après son sacre, toujours aussi rayonnante. Mais la quadragénaire semble pourtant complexer sur un détail de son physique : son nombril, qu’elle trouve “chelou”, selon ses propres mots. 

À travers le hashtag #Mumof4, l’animatrice suggère que la forme de son nombril serait liée à ses deux grossesses multiples. Pour rappel, elle a donné naissance à des jumeaux en 2007, puis en 2013. Dans les commentaires, les internautes se révèlent bienveillants et rassurants quant à la silhouette de la pétillante maman. Retrouvez ces clichés dans ce diaporama. 

Complexe physique : les femmes françaises très concernées

Peu importe leur âge, les Françaises semblent avoir du mal à apprécier l’ensemble de leur corps. D’après un sondage OpinionWay, réalisé en février 2021 auprès de 3019 femmes majeures, pour le site d’impressions photos LALALAB, la moitié d’entre elles se révèlent complexées par leur physique. Un chiffre bien plus important que chez nos voisines allemandes (34 %) et italiennes (26 %).

Selon le même sondage, 84 % des Françaises jugent que la société les incite à ne montrer que le meilleur d’elles-mêmes. Par ailleurs, seules 56 % jugent que l’on apprend à s’aimer quel que soit son physique. Les femmes allemandes, elles, sont 65 % à le croire. Il existe cependant un chiffre qui mette les trois pays d’accord... 

Le ventre, complexe principal des femmes

Quel que soit leur pays d’origine, les femmes semblent toutes complexées en priorité par la même partie de leur corps : leur ventre. Ce dernier regroupe la moitié des votes chez les Italiennes, les Allemandes et les Françaises. Les fesses sont, elles aussi, mal aimées, puisque 32 % des habitantes de l’Hexagone ne les trouvent pas à leur goût. 

A contrario, près de 80 % des répondantes apprécient leur regard, ainsi que leur visage, pour près de 9 femmes sur 10. Un point de l’étude s’avère encourageant : si 60 % des 18-34 ans se sentent dérangées par leur apparence physique, le chiffre tombe à un tiers passé 65 ans. Preuve que l’on apprend à s’accepter au fil du temps.  

Finalement, cette étude démontre que les femmes, peu importe leur âge ou leur nationalité, souffrent de leur image et présentent des complexes relativement similaires. Elles arrivent cependant  à passer outre dans la majeure partie des cas, passé la soixantaine.

Mais quelle pourrait être la solution pour combattre ce désamour des femmes pour leur physique ? Selon 65 % des Françaises sondées, dévoiler des photos de modèles “imparfaits” et non retouchées les aiderait à mieux s’accepter comme elles sont.

 

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

 Étude OpinionWay pour LALALAB menée entre le 29 janvier et le 9 février 2021 auprès d’échantillons représentatifs de femmes âgées de 18 ans et plus en France (1004 personnes), en Italie (1001 répondantes) et en Allemagne (1014 sondées).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.