Ablation de la prostate par coelioscopie

La prostatectomie par cœlioscopie également appelée prostatectomie cœlioscopique sous-péritonéale est une intervention de courte durée, qui a peu d'effets secondaires. Contrairement à la chirurgie, la cœlioscopie n'est pas une opération ouverte. Le chirurgien va réaliser des petites incisions dans le bas du ventre et y insuffler du gaz carbonique afin de décoller la paroi abdominale du péritoine et pouvoir y introduire des instruments (pinces, ciseaux, sonde d'aspiration, pince de suture) par le biais de trocarts (grosses aiguilles/guides) ainsi qu'une caméra qui lui permettra de suivre le déroulement de l'opération sur un écran. Le chirurgien va disséquer la prostate en petits morceaux qu'il va récupérer en les aspirants avec une sonde d'aspiration.

Les effets secondaires de la prostatectomie par cœlioscopie

Une préparation, une consultation d'anesthésie avant et un suivi après l'opération seront nécessaires. Des nausées, des vomissements peuvent apparaître après l'opération. Des douleurs seront ressenties au niveau du bas-ventre mais aussi au niveau du haut du dos car le gaz carbonique qui a été injecté dans l'abdomen avant l'opération s'évacue par le haut du corps. Ces douleurs sont parfois très importantes et lorsque les médicaments antalgiques ne sont pas suffisants, de la morphine peut être prescrite.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.