Coronavirus, VIH, maladie de Lyme : cet outil à brancher à votre smartphone peut les détecter

Ecouter l'article :

Des ingénieurs viennent de développer une puce capable de détecter d’innombrables maladies chroniques ou infectieuses, telles que le coronavirus, le paludisme, le VIH ou la maladie de Lyme. La bonne nouvelle, c’est que cette puce peut se brancher sur votre téléphone et se connecter directement avec votre médecin pour lui transmettre les résultats.

Des ingénieurs de l’Université de Cincinnati (Ohio, Etats-Unis) viennent de développer un outil particulièrement innovant permettant de détecter des maladies infectieuses comme le coronavirus, le paludisme, le VIH ou encore la maladie de Lyme.

L’outil s’apparente à un "laboratoire" portable à brancher sur votre téléphone et prêt à se connecter automatiquement à votre médecin pour la transmission des résultats via une application.

La première force du concept ? Le gain de temps, semble-t-il. "Actuellement, il faut plusieurs heures, voire plusieurs jours, pour faire un diagnostic dans un laboratoire, même lorsque les gens présentent des symptômes. La maladie peut se propager", a déclaré Chong Ahn, l’un des scientifiques à l’origine de cette découverte.

Photo : photomicrographie d'un Plasmodium, responsable du paludisme

Photo : photomicrographie d'un Plasmodium, responsable du paludisme© Creative Commons

Crédit : image by Ute Frevert ; false color by Margaret Shear - CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by/2.5/deed.en

Comment ça marche ?

Concrètement, il vous suffira de mettre une puce en plastique à usage unique, issue du petit laboratoire portable, dans votre bouche. Puis, il s’agira de la brancher dans une fente de l’outil pour l’analyse de votre salive.

Le laboratoire est conçu pour se brancher sur votre téléphone afin de connecter ce dernier automatiquement au cabinet de votre médecin via une application personnalisée par les ingénieurs, pour la transmission des résultats. Ils sont communiqués de manière quasi instantanée au praticien.

Cette innovation ne se contente pas de diagnostiquer les maladies infectieuses, mais peut aussi déceler les hormones liées au stress et certaines pathologies chroniques comme la dépression ou l’anxiété.

Peu coûteux et simple à utiliser

Selon Chong Ahn, l’appareil est fiable, simple d’utilisation et peu coûteux. "Les performances sont comparables aux tests de laboratoire. Le coût est moindre", a déclaré l’ingénieur. Nous voulions le rendre simple pour que tout le monde puisse l'utiliser sans formation ni assistance".

"L'ensemble du test se déroule automatiquement sur la puce. Vous n'avez rien à faire. C'est l'avenir des soins de santé personnels", renchérit Sthitodhi Ghosh, doctorant de l’Université de Cincinnati.

Si l’outil est capable de détecter les virus ou autres maladies, Chong Ahn a déclaré qu'il voyait également un potentiel dans le domaine de la santé mentale, dans lequel les médecins utilisent déjà des smartphones pour aider à suivre le bien-être des patients.

Maladie infectieuse : comment se fait le diagnostic aujourd’hui ?

Une maladie infectieuse est une maladie provoquée par la transmission d'un micro-organisme ou d'un agent infectieux : virus, bactérie, parasite, champignon, protozoaires.

Il existe à l’heure actuelle un grand nombre de tests biologiques pour identifier les micro-organismes. Ces tests sont menés sur des échantillons de sang, d’urines, d’expectorations ou d’autres liquides biologiques ou tissus.

Les tests peuvent être menés au niveau :

  • Du sang ;
  • Des expectorations ;
  • Des urines ;
  • Des selles
  • Des tissus ;
  • Du liquide céphalorachidien ;
  • Des mucus du nez, de la gorge ou des régions génitales.

Parmi les maladies infectieuses, on retrouve notamment le paludisme, le VIH, la maladie de Lyme, la pneumonie, la varicelle, la sinusite, la rougeole, le rhume, la laryngite…

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.