Selon une nouvelle étude belge, publiée dans la revue Age and Aging, les hommes qui ont régulièrement des érections matinales seraient moins susceptibles de souffrir de problèmes de santé majeurs. En effet, d’après les scientifiques, ils ont moins de risques de mourir d’une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Érection matinale : les hommes sont 22 % moins susceptibles d’avoir un problème de santé

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont suivi près de 18 000 hommes en Belgique d’âge moyen et plus âgés afin de savoir à quelle fréquence ils avaient des érections le matin. Ils ont finalement constaté que ceux qui en avaient régulièrement au lever étaient 22 % moins susceptibles d’avoir un problème de santé.

Pour cause, avoir une érection nocturne est un signe de bonne circulation sanguine, ce qui explique pourquoi les personnes concernées auraient moins de risques de mourir d’une maladie cardiaque. Pour le docteur Leen Antonio, chercheur principal et professeur adjoint d'endocrinologie à la Katholieke Universiteit Leuven en Belgique, “la dysfonction érectile et les mauvaises érections matinales sont associées à une mortalité accrue.

Cœur : un risque de crise cardiaque ou d’AVC dans les trois à cinq ans

En effet, des études antérieures ont démontré que les hommes pouvaient avoir jusqu’à cinq érections pendant la nuit. Néanmoins, à mesure qu’ils vieillissent, ces troubles réduisent en raison des changements hormonaux. Pour les scientifiques, ce sont des signaux à prendre au sérieux, car ils pourraient permettre de mieux détecter des problèmes de santé, notamment au niveau du coeur.

La perte d'érections matinales est un signe que vos artères ne fonctionnent pas correctement”, explique le docteur Geoff Hackett, l'ancien président de la British Society for Sexual Medicine, dans une interview avec The Sun. “Cela signifie que vous courez un risque important de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral dans les trois à cinq ans”. Attention, cette découverte s’applique aussi bien aux hommes célibataires que ceux qui ont un ou une partenaire.

Troubles de l’érection : d’autres maladies en cause

Les maladies cardiovasculaires ne sont pas les seules pathologies qui causent des problèmes d'érection. Pour rappel, l’érection est un phénomène vasculaire. “Ce qui provoque le maintien du pénis, dans le cadre de l’érection, c’est l’arrivée de sang dans les corps caverneux. Un peu comme une baignoire qui se remplit”, explique le Pr Eric Allaire, auteur du livre “Le guide de l'impatient, les maladies de l'érection”, auprès de Medisite. “Si le sang s’échappe par les veines, la baignoire ne se remplit pas et la pression ne peut pas monter”. La dysfonction érectile n’est donc pas une maladie en elle-même, contrairement aux idées reçues. Il s’agit en fait d’un symptôme d’un problème sous-jacent.

Fuites caverno-veineuses : première cause des dysfonctions érectiles

Parfois liée au stress, à la fatigue ou encore à des conflits dans le couple, le dysfonction érectile se caractérise par son caractère ponctuel, occasionnel. En parallèle, une partie de la gent masculine est confrontée à de véritables troubles érectiles, qui les empêchent de maintenir une érection de façon systématique et peuvent avoir des conséquences dramatiques sur leur santé physique et mentale.

Ce phénomène peut être occasionné par d’autres facteurs, comme le tabac et l’alcool, la prise de certains médicaments, la chirurgie de la prostate, un mal-être psychologique, mais aussi par certaines maladies. Parmi elles, les fuites caverno-veineuses sont à l’origine de 50 % des résistances aux IPDE-5 (les médicaments contre les problèmes d’érection).

Les fuites caverno-veineuses concernent 900 000 hommes en France, dont 1 à 2 % ont moins de 25 ans. “Ces jeunes vivent un enfer, car ils peuvent difficilement en parler à leurs parents, sont souvent incompris par leur médecin et ne parviennent pas à avoir une copine ou un copain”, déplore le chirurgien vasculaire. Par ailleurs, les maladies hormonales (diabète), l’obésité, le surpoids, les maladies neurologiques, de la prostate, la dépression, l’addiction à la pornographie et à la masturbationpeuvent perturber l’érection chez les hommes.

Sources

https://www.indy100.com/amp/men-morning-erections-heart-disease-2657496684

https://www.thesun.co.uk/health/mens-health-and-fitness/18851941/men-morning-erections-live-longer/

Conférence de presse du 10 juin 2021 avec le Pr Eric Allaire, chirurgien vasculaire et auteur de l'ouvrage : "Le guide de l'impatient, les maladies de l'érection".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.