Troubles de l’erection : les maladies en cause

Encore tabous de nos jours, les troubles de l’érection concernent pourtant un homme sur trois après 40 ans. Or, dans 30 % des cas, prendre des médicaments ne suffit pas à “relancer la machine”. Et pour cause : la dysfonction érectile n’est pas une maladie en elle-même, contrairement aux idées reçues.

Le Pr Eric Allaire, chirurgien vasculaire, nous explique qu’elle n’est en fait que le symptôme d’un problème sous-jacent. Pour y remédier, il faut donc agir sur ses causes premières, plutôt que de traiter uniquement la partie émergente de l’iceberg. Dans ce diaporama, nous vous listons les principales pathologies pouvant provoquer des problèmes d’érection - et qu’il faut donc diagnostiquer et traiter.

La dysfonction érectile peut-être le symptôme d’une maladie

La plupart des hommes, quel que soit leur âge, ont déjà été confrontés à une “panne”. Celle-ci peut être liée au stress, à la fatigue ou encore à des conflits dans le couple, et se caractérise par son caractère ponctuel, occasionnel. En parallèle, une partie de la gent masculine est confrontée à de véritables troubles érectiles, qui les empêchent de maintenir une érection de façon systématique et peuvent avoir des conséquences dramatiques sur leur santé physique et mentale.

La dysfonction érectile peut être occasionnée par différents facteurs, comme le tabac et l’alcool, la prise de certains médicaments, la chirurgie de la prostate, un mal-être psychologique, mais aussi par certaines maladies - que nous vous listons dans ce diaporama. Parmi elles, les fuites caverno-veineuses sont à l’origine de 50 % des résistances aux IPDE-5 (les médicaments contre les problèmes d’érection).

Fuites caverno-veineuses : première cause des dysfonctions érectiles résistantes aux médicaments

Pour rappel, l’érection est un phénomène vasculaire. “Ce qui provoque le maintien du pénis, dans le cadre de l’érection, c’est l’arrivée de sang dans les corps caverneux. Un peu comme une baignoire qui se remplit”, illustre le Pr Eric Allaire. “Si le sang s’échappe par des veines, la baignoire ne se remplit pas et la pression ne peut pas monter”.

Les fuites caverno-veineuses concernent 900 000 hommes en France, dont 1 à 2 % ont moins de 25 ans. “Ces jeunes vivent un enfer, car ils peuvent difficilement en parler à leurs parents, sont souvent incompris par leur médecin et ne parviennent pas à avoir une copine ou un copain”, déplore le chirurgien vasculaire, auteur du livre Le guide de l'impatient, les maladies de l'érection.

Un guide pour tout savoir sur l’érection

Cet ouvrage a pour vocation d’aider les lecteurs à mieux connaître les mécanismes de l’érection, à savoir s’ils souffrent de dysfonction érectile et à découvrir toutes les solutions possibles pour y remédier.

Il rappelle également que les troubles de l’érection sont potentiellement graves, puisqu’ils peuvent entraîner une grande détresse chez les hommes qui en souffrent. Parmi les impacts possibles, on peut citer la perte de confiance en soi, les problèmes conjugaux, l’infertilité et, dans certains cas, le suicide.

Le professeur souligne également que la dysfonction érectile est un symptôme d’alerte de maladie cardiovasculaire, qui doit être pris en compte pour améliorer l’espérance de vie des patients. Découvrez les principales maladies en cause dans la dysfonction érectile, dans ce diaporama.

Les fuites caverno-veineuses

1/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

Comme évoqué dans la page d’introduction de ce diaporama, les fuites veineuses sont responsables de 50 % des dysfonctions érectiles résistantes aux IPDE-5. 

Les maladies cardiovasculaires

2/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

L’obstruction des artères peut entraîner une impuissance sexuelle. Des études ont aussi montré que les hommes souffrant de dysfonction érectile ont plus de risque de faire une crise cardiaque ou un AVC. 

Les maladies hormonales (diabète)

3/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

Le diabète peut entraîner des troubles de l’érection, car il endommage les petits vaisseaux sanguins qui irriguent le pénis. Moins fréquemment, l’hypothyroïdie peut aussi entraîner une impuissance. 

L’obésité et le surpoids

4/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

Pour rappel, l’obésité est reconnue comme une maladie chronique par l’Organisation mondiale de la Santé. Elle fait partie des causes possibles de dysfonction érectile. 

Les maladies neurologiques

5/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

Des maladies neurologiques, comme Parkinson, peuvent entraîner des difficultés à produire et à maintenir une érection. En détruisant progressivement des zones du cerveau en charge de la transmission de l’information nerveuse, la sclérose en plaques peut, elle aussi, entraîner des troubles de l’érection. 

Les maladies de la prostate

6/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

Des maladies de la prostate, et en particulier, le cancer de la prostate, peuvent entraîner des problèmes d’érection. De même, la chirurgie d’ablation de cet organe peut endommager les nerfs nécessaires à l’érection.

La maladie de Lapeyronie

7/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

La maladie de Lapeyronie “est une pathologie acquise de la tunique albuginée des corps caverneux caractérisée par la formation d’une plaque de fibrose”, indique l’Association Française d’Urologie. “Elle peut être associée à une dysfonction érectile et à des douleurs lors de l’érection”. 

La dépression

8/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

La dépression est une maladie mentale qui peut occasionner des troubles de l’érection. 

L’addiction à la pornographie et à la masturbation

9/9
Troubles de l’érection : les maladies en cause

Lorsqu’elle devient pathologique, la dépendance à la pornographie et à la masturbation peut entraîner des difficultés à émettre et maintenir une érection. 

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

Conférence de presse du 10 juin 2021 avec le Pr Eric Allaire, chirurgien vasculaire et auteur de l'ouvrage : "Le guide de l'impatient, les maladies de l'érection". 

Autres sources : 

https://www.vidal.fr/maladies/sexualite-contraception/troubles-erection.html

https://www.urofrance.org/congres-et-formations/formation-initiale/referentiel-du-college/trouble-de-lerection.html 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.