Maladie de Lyme : le diagnostic par prise de sang

La maladie de Lyme est une infection bactérienne transmise par la morsure de tique. Son diagnostic est souvent tardif, car la morsure peut passer inaperçue. La maladie de Lyme peut avoir de lourdes complications, c'est pourquoi il faut la rechercher face à certains symptômes.

Publicité

6592786-inline-500x332.jpg© Istock

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

L'apparition de la maladie de Lyme est souvent insidieuse. La morsure de tique peut passer inaperçue. Le premier signe est une rougeur, en cercle, plus claire à l'intérieur, qui s'étend progressivement et qui migre du point de morsure vers les racines des membres. Il est appelé érythème migrant. Puis apparaissent une fièvre, des douleurs articulaires et musculaires et une grande fatigue. Ces signes sont peu significatifs et il est important de bien interroger le sujet sur une éventuelle morsure de tique lors d'une promenade en campagne ou en forêt quelques jours plus tôt.

Publicité
Publicité

Peut-on diagnostiquer une maladie de Lyme par une prise de sang ?

Les complications et les séquelles de la maladie de Lyme peuvent être graves, car elle peut provoquer des troubles neurologiques sensitifs et moteurs irréversibles, en l'absence de traitement précoce. Au moindre doute, il faut pratiquer une prise de sang à la recherche d'un contact avec la bactérie responsable. Il s'agit d'une sérologie borréliose. Si celle-ci montre un contact récent, il faut mettre en route un traitement antibiotique rapidement. Une ponction lombaire peut également être réalisée à la recherche d'une atteinte neurologique.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X