Comment se débarrasser des glaires dans la gorge ?

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa production des glaires est absolument naturelle et a lieu de manière permanente dans le nez et la gorge. Néanmoins, lorsque le mucus est présent en trop grande quantité, c'est souvent le signe d'une infection, comme une angine. Comment la soigner et se débarrasser de cet excès de glaires ?

Les glaires sont les sécrétions de consistance visqueuse produites naturellement par les muqueuses de notre organisme - notamment dans le nez et la gorge. Il s'agit donc de mucus. Un humain en fabrique entre un et deux litres par jour, que l'on avale généralement sans rien remarquer.

Ce mucus a un rôle primordial dans le système respiratoire : il permet de stopper les bactéries qui rentrent dans les voies nasales. Sa consistance humide et visqueuse emprisonne tout ce qui pourrait mettre en danger l'appareil respiratoire.

Schéma de l'appareil respiratoire humain

Schéma de l'appareil respiratoire humain© Creative Commons

© CC - Auteur : LadyofHats traduction by Berru, Jmarchn - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr

Glaires en excès : le signe d'une infection ?

Néanmoins, lorsque l'on produit plus de glaires que d'ordinaire, c'est souvent le signe d'un début d'infection. Ainsi, un patient atteint d'une angine aura presque toujours un écoulement nasal dû à l'accumulation de mucus dans le nez. Le mal de gorge peut également être dû à ces glaires.

Cela s'explique très simplement. Dans le but d'évacuer le virus, la muqueuse nasale gonfle et produit plus de mucus - c'est pourquoi le nez coule ou se bouche. Lorsque le mucus ne parvient plus à s'écouler par le nez, il descend dans la gorge et s'épaissit, d'où l'accumulation de glaires dans cette zone.

La couleur de vos glaires en dit long sur votre santé

En l'absence d'infection, votre mucus est normalement translucide. En cas d'infection virale ou bactérienne, il peut prendre une couleur jaune foncé ou verte - signe que le système immunitaire se défend.

Si vos glaires se teintent de rose ou de rouge, cela révèle la présence de sang. Dans ce cas, mieux vaut consulter, de même si elles sont marron ou noires. Ce dernier cas de figure peut être dû au tabagisme ou à la pollution, mais aussi indiquer la présence d'une maladie plus sérieuse.

Excès de glaires : quelles solutions pour s'en débarrasser ?

Pour se débarrasser de cette sensation et supprimer l'excès de glaires, il existe plusieurs remèdes.

  • En premier lieu, il faut s'hydrater plus que d'ordinaire avec au moins huit verres d'eau par jour accompagnés de thés ou de bouillons chauds. Vous pouvez aussi opter pour des infusions de gingembre ou de thym, agrémentées d'une cuillerée de miel.
  • Il est aussi conseillé d'humidifier l'air pour faciliter l'écoulement.
  • L'alimentation peut aussi être un remède efficace. On favorise les produits à forte teneur en vitamine C et on évite les produits laitiers, susceptibles d'épaissir les glaires.
  • Les inhalations de vapeur aident à humidifier la gorge. Versez de l'eau bouillante dans un bol. Ajoutez-y une cuillerée de gros sel ou quelques gouttes d'huile essentielle de menthe ou d'eucalyptus (en l'absence de contre-indication). Placez-vous au-dessus, recouvrez votre tête d'une serviette et inhalez les vapeurs qui se dégagent du bol.
  • Enfin, nettoyer régulièrement son nez avec une solution saline permet d'évacuer le mucus qui l'encombre et s'écoule ensuite dans la gorge.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Della Valle, médecin généraliste, pour sa relecture attentive.