Istock
Sommaire

Si vous voulez en savoir plus sur comment protéger votre peau face au soleil, faites attention à ce que vous lisez ou écoutez. Beaucoup de fausses informations circulent sur la crème solaire et son utilisation. Le Dr Rossi, qui a traité des milliers de patients atteints de cancer de la peau, a partagé ses meilleurs conseils en matière de protection solaire. Voici ce qu’il déconseille de faire.

Croire que l’indice de crème solaire indique combien de temps vous pouvez rester au soleil

Le FPS (facteur de protection solaire) indique le niveau de protection offert par un produit solaire par rapport à une absence de protection. Il ne mentionne pas le nombre de minutes que vous pouvez passer sous le soleil sans craindre pour votre peau. Si la crème d’indice 50 est celle qui offre le plus de protection, il n’y aurait pas beaucoup de différences entre deux indices proches. "25 est considéré comme protection "moyenne" par la réglementation alors que la crème ne laisse passer que 4 % des UV. 30 entre dans la catégorie "haute protection" avec 3,33 % d’UV non filtrés", rapporte UFC-Que Choisir.

Choisir une crème solaire qui n'offre pas une "protection à large spectre"

Il est préférable d'opter pour une crème solaire offrant une protection à "large spectre", car elle protège contre deux types de rayons ultraviolets : les UVA et les UVB. Les UVA sont surtout responsables du vieillissement de la peau, tandis que les UVB provoquent plutôt des coups de soleil.

Mal utiliser les sprays de protection solaire

"La façon dont les écrans solaires sont conçus nécessite une bonne couche fine sur toute la surface", a déclaré le Dr Rossi. "C'est pourquoi nous préférons les crèmes, les lotions et les émulsions aux sprays, très populaires parce qu'ils sont pratiques." Il faut donc faire attention à la manière dont ces produits sont appliqués sur la peau.

Ne pas utiliser suffisamment de crème solaire

"Pour le corps, nous disons qu'il faut un verre de crème solaire", a déclaré le médecin. Pour le visage et le cou, il suggère d'utiliser l'équivalent de deux doigts de crème solaire (sur toute la longueur des doigts).

Ne mettre de la crème solaire qu'à l'extérieur

Si vous travaillez en intérieur par une journée ensoleillée, vous vous dites peut-être que vous n’avez pas besoin de mettre de la crème solaire. Pourtant, les UVA pénètrent dans le verre de la fenêtre et peuvent donc atteindre votre peau.

Croire que le bronzage "de base" protégera la peau contre les dommages

Il existe une idée reçue sur le bronzage de base, qui serait sûr pour la peau. Le Dr Rossi explique que la "mauvaise brûlure pour commencer l’été" ne vous protégera pas pour le reste de la saison… C’est la même chose si vous allez dans un salon de bronzage, qui utilise des ampoules UVA.

Rossi explique que les rayons UVA entraînent un "assombrissement immédiat des pigments, ce que vous voyez après le bronzage. Vous pensez donc être tranquille alors qu’en fait, la mélanine ne vous protège pas très bien contre les UVB et vous pouvez vous brûler."

Se fier à l’indice du maquillage pour se protéger

La plupart des produits de maquillage ne contiennent pas un FPS suffisamment élevé pour vous protéger totalement du soleil, et il se peut que vous n'en portiez pas assez pour cela.

"Je dis toujours aux gens d'appliquer d'abord un bon écran solaire, de le laisser sécher, puis d'utiliser tous les produits de maquillage minéral", a déclaré le docteur Rossi.

Oublier de protéger ses yeux

"Les lunettes de soleil sont vraiment importantes", a déclaré le Dr Rossi. "Non seulement ils protègent la peau autour de vos yeux, mais ils protègent également votre cornée contre les dommages causés par le soleil, comme les cataractes."

Sources

https://www.huffpost.com/entry/skin-cancer-sunscreen-spf-mistakes_l_668408fde4b05d5a5eb3728b

https://www.quechoisir.org/guide-d-achat-creme-solaire-n4471/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.