Bruits de l-oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu-ils peuvent signifier

Vous percevez des bruits que vous êtes le seul à entendre ? Non, vous n’êtes probablement pas l’héritier de Jeanne d’Arc… Vous souffrez probablement d’acouphènes. Ces derniers sont générés par votre propre voie auditive et ne proviennent pas du monde extérieur. Environ un adulte sur dix a déjà été concerné par ce problème, mais celui-ci prend une forme chronique et réellement invalidante dans moins de 1 % des cas, selon l’Inserm.

Dans ce diaporama, nous faisons le point sur les bruits de l’oreille les plus fréquents. S’agit-il toujours d’acouphènes bénins ? Peuvent-ils être le symptôme d’une pathologie plus grave ? Découvrez-le en cliquant sur l’image en haut de l’article.

Les acouphènes, souvent liés à une perte auditive

Sifflements, grésillements, bourdonnements… les acouphènes peuvent survenir “dans une seule ou deux oreilles”, et “peuvent être continus ou intermittents, transitoires ou persistants”, détaille l’Inserm. Le risque d’en souffrir augmente avec l’âge, et ils sont généralement associés à des troubles de l’audition (dans 80 % des cas) - en particulier, la perte auditive.

En effet, lorsque l’ouïe baisse, “le cerveau va se réorganiser pour s’adapter et tenter de pallier cette déficience”. Mais cela peut perturber le cortex auditif, et son activité anormale est alors interprétée comme des sons par le cerveau. Outre la perte d’audition, d’autres facteurs peuvent être à l’origine des acouphènes :

  • des traumatismes acoustiques répétés ;
  • une opération chirurgicale ;
  • une inflammation consécutive à une otite ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • un bouchon de cérumen ;
  • un rhume, une rhinite ou une sinusite ;
  • la maladie de Ménière ;
  • un problème vasculaire.

Par ailleurs, les acouphènes peuvent être “objectifs”, c’est-à-dire qu’ils correspondent au bruit d’un organe à l’intérieur du corps, comme les battements du cœur. Mais le plus souvent - dans environ 95 % des cas - ils sont “subjectifs”, et ne peuvent donc être entendus que par le patient. Lorsqu'ils persistent, ils peuvent avoir un impact très négatif sur la qualité de vie du patient, et induire des troubles psychologiques : anxiété, dépression, insomnies, pensées suicidaires... 

Oreille qui siffle

1/6
Bruits de l'oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu'ils peuvent signifier

Acouphène typique, le sifflement est souvent lié à une perte auditive. Il peut être la conséquence d’une lésion de l’oreille interne, à cause d’un traumatisme sonore par exemple : écoute répétée de musique trop forte, explosion, etc. Un appareillage auditif peut alors réduire l’acouphène. Si le sifflement est ponctuel et ne dure que quelques secondes, rassurez-vous, il ne témoigne pas nécessairement d’une surdité précoce. 

Oreille qui bourdonne

2/6
Bruits de l'oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu'ils peuvent signifier

Autre exemple d’acouphène, les bourdonnements sont souvent liés à un problème de transmission du son vers l’oreille interne, qui peut se situer au niveau de la trompe d’Eustache. Une sinusite ou un rhume peuvent être en cause, car ils agissent sur la pression d’air au niveau du tympan. 

Oreille qui crépite

3/6
Bruits de l'oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu'ils peuvent signifier

Le crépitement peut être le résultat d’un corps étranger qui s’est glissé dans l’oreille, comme un poil ou un cil, ou encore d’un bouchon de cérumen, qui frottent contre le tympan. Un nettoyage d’oreille par un médecin ORL suffit, dans ce cas, à faire cesser l’acouphène. 

Oreille qui pulse

4/6
Bruits de l'oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu'ils peuvent signifier

Plus rares, les acouphènes objectifs correspondent à un bruit qui peut être entendu par une autre personne. Il peut s’agir des battements du cœur. En cause, l’obstruction de la trompe d’Eustache suite à un rhume, une sinusite ou encore la présence d’un polype ou d’un bouchon de cérumen. Ce peut aussi être une augmentation du flux sanguin après à un effort physique. Néanmoins, l’hypertension artérielle ou une maladie qui rétrécit les vaisseaux sanguins peuvent aussi provoquer ce bruit auditif. S’il persiste, consultez votre médecin traitant. 

Oreille qui craque

5/6
Bruits de l'oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu'ils peuvent signifier

Vous entendez comme un craquement ? Cela peut être lié à la présence de liquide dans l’oreille moyenne, ou tout simplement à un problème de mâchoire. C’est alors cette dernière qui craque, mais comme son articulation est située juste sous l’oreille, vous pouvez avoir l’impression qu’il s’agit d’un bruit purement auditif. Dans ce cas, consultez un dentiste ou un stomatologue. 

Oreille qui tinte

6/6
Bruits de l'oreille (bourdonnements, sifflements…) : ce qu'ils peuvent signifier

Vous avez l’impression qu’une petite cloche tinte à l’intérieur de votre oreille ? Comme le sifflement, le tintement, s’il persiste, est souvent lié à une perte auditive. Il peut témoigner d’un problème neurosensoriel, au niveau de l’oreille interne. 

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Acouphènes, un fonctionnement aberrant du cortex auditif, Inserm, 2 avril 2016.

Les acouphènes : définition, causes, conséquences, Ameli.fr, 13 février 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.