Bronchite : une solution en homéopathie contre la toux

La bronchite peut être combattue grâce à des médecines douces qui permettent d’éviter de prendre des traitements plus agressifs et dont l’efficacité reste discutée. On aura par exemple recours à l’homéopathie en cas de bronchite. En effet on peut sans crainte utiliser des médicaments homéopathiques en cas de toux associée à un trouble affectant les bronches.

Publicité

6438480-inline-500x331.jpg© Istock

Quels médicaments homéopathiques contre bronchite et toux sèche ?

Utiliser un traitement de médecine douce telle que l’homéopathie peut se faire sans restriction d’âge ni d’état (les femmes enceintes peuvent y avoir recours). Le médicament homéopathique à privilégier en cas de toux liée à une bronchite dépend de ses caractéristiques. En cas de toux sèche classique sans symptôme marquant, on utilisera Rumex crispus. Si la toux s’associe à une importante envie de boire et à des douleurs dans la poitrine, on prendra Bryonia alba ou Cuprum metallicum. Si au contraire le patient n’éprouve pas de soif particulière et que la fièvre monte rapidement, on se tournera vers Aconitum napellus. On peut y associer Belladonna en cas de sensation inflammatoire.

Publicité
Publicité

Médecines douces : traiter la toux grasse avec l'homéopathie

Dans le cadre d’une bronchite, lorsque la toux devient grasse, on utilisera Causticum si le mucus reste bloqué dans la gorge ou Senega en cas d’expectoration difficile (notamment chez les personnes âgées). Si, inversement, la toux est très grasse et la production de mucus abondante, on aura recours à Calcarea sulfurica ou encore à Mercurius solubilis, en particulier si elle s’accompagne d’une légère fièvre et qu’elle est plus marquée au cours de la nuit. Dans les cas où il y a une alternance toux sèche-toux grasse et épaisse on préconise Pulsatilla.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X