Les complications pulmonaires de la grippe

Publié le 09 Juillet 2018 par La Rédaction Médisite
La grippe est une infection virale saisonnière. Elle guérit spontanément en une dizaine de jours. Cependant, la grippe peut être responsable de complications chez les personnes fragiles. Une toux sèche qui perdure et une bronchopneumopathie sont les complications pulmonaires de la grippe les plus fréquentes.
Publicité

6749309-inline-500x333.jpg© Istock

Complications de la grippe : quelles sont les personnes à risque ?

Les personnes fragiles touchées par la grippe sont plus sujettes aux complications. Une attention particulière doit être portée aux :- personnes âgées ;- personnes atteintes de maladies pulmonaires (asthme, BPCO, emphysème...) ;- personnes atteintes de maladies chroniques (diabète, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque...) ;- nourrissons de moins de 6 mois ;- femmes enceintes ;- personnes en situation de déficit immunitaire (cancer, VIH).

Publicité
Publicité

Complications pulmonaires de la grippe

Les complications liées au virus de la grippe touchent essentiellement l'arbre respiratoire : on parle souvent de surinfection bronchique. Chez l'adulte, les complications les plus fréquentes sont : la bronchite, la bronchopneumopathie, la pneumonie, une toux sèche qui perdure, ou encore la sinusite. La bronchite, la pneumonie ou la bronchopneumopathie peuvent être responsables d'une détresse respiratoire sévère nécessitant une hospitalisation en urgence. Chez les enfants, la principale complication est l'otite. Au vu des complications potentiellement graves que peut entraîner la grippe chez les personnes présentant un terrain fragile, il est donc vivement conseillé de se faire vacciner chaque année afin de limiter les risques.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X