Grippe : quatre régions désormais concernées par l'épidémie

Un nouveau bulletin épidémiologique du 23 janvier 2019 du Réseau de médecins Sentinelles annonce quatre régions concernées par une épidémie de grippe.
Istock

Après une arrivée tardive de la grippe en cette rentrée, le nouveau bulletin épidémiologique de la semaine du 23 janvier 2019 du réseau de médecins Sentinelles annonce bel et bien son installation en France. Désormais, quatre régions sont concernées par l’épidémie et le taux de personnes contaminées est estimé en moyenne à 214 cas pour 100 000 habitants, en forte hausse par rapport à la semaine précédente.

Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en :

  • Occitanie (297 cas pour 100 000 habitants),
  • Corse (273 cas),
  • Ile-de-France (269 cas),
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur (269 cas).

La Normandie, seule région encore protégée

A la suite des conclusions rapportées par Santé publique France, le Centre national de référence des virus respiratoires (dont la grippe) et le réseau Sentinelles : il y a une "nette augmentation de l’activité grippale ! Toutes les régions métropolitaines en épidémie exceptée la Normandie ! Circulation très majoritaire des virus de type A ! Légère progression de la couverture vaccinale des personnes à risque dans toutes les régions en métropole en comparaison avec l’an dernier".

L’âge moyen des cas est de 24 ans, allant de quatre mois à 94 ans, avec 49% des cas concernant les hommes.

Par ailleurs, les informations cliniques rapportées par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité avec un pourcentage d’hospitalisation estimé à 0,7%. Les prévisions pour les semaines à venir et le détail des virus respiratoires circulants en médecine générale sont disponibles dans les pages suivantes de ce bulletin.

Vaccin contre la grippe, bonne ou mauvaise idée ?

L’épidémie hivernale de grippe démarre généralement au cours du mois de janvier. La campagne de vaccination anti-grippale débute à partir de mi-octobre. Ce vaccin est gratuit pour les sujets de plus de 65 ans et les personnes à risque (maladies respiratoires chroniques, diabète, mucoviscidose, maladies dysimmunitaires…) mais il est disponible pour toute personne souhaitant se prémunir contre la grippe. De nombreuses entreprises proposent une vaccination gratuite pour leur personnel.

La vaccination antigrippale, même si elle n’est pas efficace dans 100% des cas, permet de limiter l’épidémie en durée et en gravité. La vaccination doit être renouvelée tous les ans car le virus de la grippe se modifie d’une année sur l’autre. La vaccination protège contre le développement de l’infection en cas de contamination dans la plupart des cas. Sinon, elle permet d’atténuer les symptômes et leur durée en cas d’infection. Les complications post-grippales comme la surinfection pulmonaire sont plus rares et le nombre de cas de décès, suite aux complications de la grippe, a fortement diminué chez les personnes fragiles, depuis la mise en place des campagnes de vaccinations.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : La grippe

Source : Bulletin du réseau Sentinnelles, 23 janvier 2019
La rédaction vous recommande sur Amazon :