Grippe : comment fonctionne la vaccination en pharmacie ?

Cette année, certaines personnes pourront se faire vacciner contre la grippe par leur pharmacien. Qui est concerné ? Faut-il prendre rendez-vous ? Est-ce gratuit ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir avec Pierre-Olivier Variot, Vice-Président de l’USPO.

Le coup d’envoi de la campagne de vaccination contre la grippe 2019 a été donné ce mardi 15 octobre. Cette année, une nouveauté de taille vous attends : les pharmaciens peuvent désormais vous inoculer eux-mêmes le vaccin, directement dans les officines.

Une expérience avait été menée l’année dernière dans quatre régions pour tester ce concept - en Occitanie, Auvergne-Rhônes-Alpes, Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France. Suite à son succès, le ministère de la santé a décidé de le généraliser. Le but : faciliter l’accès au vaccin et donc étendre sa couverture en France.

Pierre-Olivier Variot, Vice-Président de l’Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine (USPO), a accepté de répondre à toutes nos interrogations sur cette nouvelle mesure.

Tous les pharmaciens peuvent-ils vacciner contre la grippe ?

“Pour administrer le vaccin contre la grippe, les pharmaciens doivent avoir suivi une formation, et avoir des locaux adaptés - autrement dit, ils doivent avoir fait une déclaration de conformité des locaux à l’Agence régionale de santé. Les pharmaciens qui ne répondent pas à ces deux critères ne peuvent pas vacciner.”

Faut-il prendre rendez-vous à l’avance ?

“Tout dépend de votre pharmacie. En effet, chaque pharmacien peut s’organiser d’une façon qui lui est propre, notamment en fonction de ses effectifs et du nombre de clients qu’il reçoit au quotidien. Certains pourront choisir d’administrer le vaccin sans rendez-vous, d’autres non.”

Tout le monde peut-il se faire vacciner en pharmacie ?

“Aujourd’hui, seules les personnes visées par les recommandations vaccinales sont éligibles à la vaccination en officine. Les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les patients en arrêt maladie de longue durée vont recevoir un bon de l’Assurance maladie leur permettant de se faire vacciner.

En officine, les pharmaciens peuvent également éditer un bon pour les femmes enceintes depuis peu (qui ne l’ont pas encore déclaré à l’Assurance maladie), les personnes en situation d’obésité morbide et l’entourage des enfants qui peuvent être à risque (les prématurés, par exemple).

Enfin, d’autres personnes peuvent se faire vacciner par les pharmaciens, car elles sont elles aussi visées par les recommandations officielles. Il s’agit des soignants hospitaliers et du personnel navigant. En revanche, elles ne recevront pas de bon.”

La vaccination en officine est-elle gratuite ?

“Toutes les personnes qui ont reçu un bon de l’Assurance maladie - ou édité par le pharmacien - pourront se faire vacciner gratuitement. Les soignants hospitaliers et le personnel navigant doivent, en revanche, payer pour recevoir le vaccin en pharmacie.

Bien sûr, le vaccin contre la grippe est toujours pris en charge par de nombreuses mutuelles, et peut être remboursé lorsqu’il est prescrit par un médecin. Mais il ne pourra pas être administré par votre pharmacien si vous ne faites pas partie des personnes “à risque” mentionnées précédemment.”

Quel sont les avantages de permettre aux pharmaciens d’inoculer le vaccin ?

“Cette mesure ne vise pas à empiéter sur le travail d’autres professionnels de santé ; le but est au contraire d’augmenter la couverture vaccinale et d’inciter les personnes les plus vulnérables à se faire vacciner, même dans les zones où le délai d’attente pour obtenir un rendez-vous chez le médecin est long.

Plus il y a de personnes vaccinées, plus elles vont faire écran pour les personnes non-vaccinées, et ainsi éviter la propagation de la maladie. Néanmoins, comme le virus de la grippe est extrêmement mutagène, il est important de se faire vacciner tous les hivers. D’une année sur l’autre, ce n’est pas toujours la même souche du virus qui circule”.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci à Olivier Variot, Vice-Président de l’USPO

La rédaction vous recommande sur Amazon :