“Le goût étrange du vin” a été le premier symptôme de crise cardiaque de cette femme !

Louise McGill, une mère de famille âgée de 45 ans, a eu un symptôme étrange lors d’une crise cardiaque. Après avoir bu un verre de vin, elle lui a trouvé un goût “inhabituel” et a commencé à souffrir de violentes douleurs.

Douleurs à la poitrine, essoufflement, pâleurs, sueurs… Bien que l’on connaisse les principaux symptômes de la crise cardiaque, il en existe de nombreux autres que l’on ignore encore.

Selon la British Heart Foundation, de nombreuses femmes meurent d’ailleurs inutilement à cause de leur méconnaissance envers la crise cardiaque, considérée aujourd’hui, à tort, comme une “maladie masculine”.

Un verre de vin “à la saveur inhabituelle”

Il y a quelques jours, Louise McGill, une mère de famille vivant en Angleterre, dans le Staffordshire, a souhaité se détendre après une longue journée en famille.

Après s’être servie un verre de vin, elle remarqua un goût étrange et inhabituel.

"Mon mari a goûté le vin et a trouvé qu'il était bon. Je n’y ai donc plus pensé”, s’est raisonnée la mère de famille, âgée de 45 ans.

Mais plus tard dans la nuit, Louise McGill s’est réveillée avec de fortes douleurs à la poitrine.

"Je me suis réveillée après minuit avec une douleur atroce et une pression dans la poitrine. Au début, je pensais que c’était peut-être une indigestion, mais j’ai vite compris que quelque chose n’allait pas et mon mari a appelé une ambulance.”

“J’ai cru que j’allais mourir”

Or, "quand les ambulanciers sont arrivés, ils m’ont dit que j'étais en train de faire une crise cardiaque. J'ai regardé mon mari et j'ai commencé à pleurer”, se souvient avec effroi cette mère de deux petites filles. Sous le choc, “j'ai cruque j'allais mourir”.

Heureusement, dès son arrivée à l'hôpital, le chirurgien lui a rapidement posé un “stent” (appelé aussi “extenseur vasculaire” ou “tuteur vasculaire” qui est un dispositif glissé dans une cavité naturelle humaine pour la maintenir ouverte, ndlr).

“Dès que le stent a été mis en place, j'ai immédiatement commencé à me sentir mieux. Je ne pouvais pas croire que c'était aussi rapide. Le chirurgien a dit qu'il y avait un deuxième blocage dans une autre artère, mais qu’il n'était pas assez important pour nécessiter la pose d'un stent."

Désormais, Louise McGill est en forme et milite pour que les femmes s’occupent de leur cœur dès leur plus jeune âge et se bat pour que tous les symptômes précurseurs de la crise cardiaque soient expliqués au grand public.

Elle fait également plus attention à son hygiène de vie et essaye d’enseigner la même chose à ses filles.

Selon la British Heart Foundation, les femmes qui subissent une crise cardiaque mettent en moyenne plus de deux heures à appeler les urgences, ce qui réduit fortement leurs chances de survie.

Les signes d’une crise cardiaque

Chez les hommes et les femmes, l’inconfort ou la douleur thoracique est le symptôme le plus commun d’une crise cardiaque. Il est toutefois important de connaître les faits suivants :

  • Les signes et symptômes ne sont pas toujours soudains ou graves.
  • Certaines personnes n’éprouvent aucune douleur thoracique.
  • Certaines ressentent uniquement une faible douleur ou un léger inconfort thoracique.
  • Certaines n’éprouvent qu’un seul symptôme.
  • D’autres peuvent ressentir ou présenter une combinaison de signes et symptômes.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.