Attention si vous vous colorez les cheveux et que vous êtes enceinte. Selon une étude publiée dans la revue Environmental Research le 17 novembre dernier, l'utilisation de teintures ou de décolorants pour les cheveux provoque une baisse des hormones stéroïdes sexuelles. Des perturbations pouvant entraîner des risques pour les futures mères et leur enfant à naître, comme un retard de croissance du fœtus ou une naissance prématurée.

L'étude a été réalisée sur 1 070 femmes enceintes âgées de 18 à 40 ans inscrites à la cohorte PROTECT de Porto Rico et n’ayant pas d’antécédents obstétriques particuliers. "Nos résultats suggèrent que les produits chimiques contenus dans certains produits capillaires peuvent modifier les hormones stéroïdes sexuelles pendant la grossesse", assurent les chercheurs.

Des perturbations des hormones stéroïdes sexuelles prénatales pouvant entraîner des risques pour les futures mères et leur enfant à naître tels qu’un retard de croissance, une naissance prématurée et un faible poids à la naissance.

Produits chimiques impactant le système hormonal

"Des recherches supplémentaires devraient porter sur l'impact sur la santé publique de l'exposition aux produits chimiques contenus dans les produits capillaires chez les personnes enceintes", souligne l'auteur principal de l'étude, Zorimar Rivera-Núñez, professeur adjoint à la Rutgers School of Public Health. L’étude rappelle que les produits de soins et de beauté contiennent plusieurs ingrédients qui incluent souvent une large gamme de produits chimiques perturbateurs endocriniens tels que les phtalates, les parabènes, les phénols, les parabènes et les métaux toxiques.

Ces produits chimiques interagissent avec les systèmes hormonaux, influençant la synthèse, la régulation, le transport, le métabolisme et la réception hormonale, qui sont tous particulièrement vulnérables pendant la grossesse. Avec cette étude, les chercheurs ont souhaité examiner les liens entre l'utilisation de produits de soin et de beauté et les niveaux d'hormones stéroïdes sexuelles, y compris les œstrogènes et la progestérone, et les hormones thyroïdiennes, chez les femmes enceintes.

Retard de croissance et naissance prématurée

Dans le cadre de l'étude, les participantes ont subi des examens physiques et ont rempli une série de questionnaires fournissant leurs données démographiques, leur profession, leur mode de vie et leur 'utilisation de produits de soins et de beauté tels que parfums, lotions, cosmétiques, vernis à ongles, crème à raser, bain de bouche, shampooing et autres produits capillaires.

Les participantes ont également fourni des échantillons de sang à deux reprises tout au long de leur grossesse, qui ont été analysés pour neuf hormones sexuelles stéroïdes et thyroïdiennes. Les chercheurs ont ainsi découvert que l'utilisation de produits capillaires, en particulier de teintures capillaires, d'eau de Javel, de défrisants et de mousses, était associée à des niveaux plus faibles d'hormones stéroïdes sexuelles, qui jouent un rôle essentiel dans la poursuite de la grossesse et du développement fœtal.

Les perturbations de ces hormones peuvent contribuer à des issues défavorables pour la mère et la grossesse, comme un retard de croissance, une naissance prématurée et un faible poids à la naissance.

"Les modifications des niveaux d'hormones, en particulier pendant la grossesse, peuvent avoir de vastes conséquences au-delà de la santé à la naissance, y compris des changements dans la croissance du nourrisson et de l'enfant, les trajectoires pubertaires et peuvent influencer le développement de cancers hormono-sensibles tels que le cancer du sein, de l'utérus et de l'ovaire", conclut l'auteur principal de l’étude, Zorimar Rivera-Núñez.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Personal care products : Demographic characteristics and maternal hormones in pregnant women from Puerto Rico, Environmental Research, 12 décembre 2021. 

https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/38046-Les-teintures-cheveux-baisser-niveau-hormones-sexuelles-des-femmes

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.