Des coiffeurs britanniques viennent de faire état de plusieurs réactions allergiques à des produits utilisés pour colorer les cheveux... chez des personnes ont été touchées par la Covid-19. S'agirait-il d'une nouvelle séquelle du coronavirus ? Ce serait possible, si l'on se fie au communiqué de Shine Holistic, un coiffeur londonien.

Attention toutefois, il ne s'agit pour le moment que d'une supposition. La National Hair and Beauty Federation affirme qu'il n'y a pour le moment pas assez de recherches pour étayer ces affirmations.

Covid-19 : comment réagir en cas d'allergie à votre coloration ?

"Suite à des discussions avec des salons à travers le pays, nous avons découvert des cas où des clients qui avaient été testés positifs pour Covid-19 ont eu une forte sensibilité à la couleur avec laquelle ils étaient auparavant absolument tolérants, indique Shine Holistic. Pour cette raison, si vous avez été testé positif à la Covid-19, ou soupçonnez que vous l’avez eu sans avoir été diagnostiqué, nous vous conseillons de passer un patch test 48 heures avant votre couleur de cheveux ou votre teinte de cils/sourcils pour vous assurer que vous n’avez pas développé une sensibilité inconnue".

La fédération britannique des salons de beauté et de coiffure (NHBF) préfère toutefois rester prudente sur la question. "La Covid-19 est si récente qu’il n'y a pas assez d'informations scientifiques disponibles pour savoir s'il peut avoir un effet sur les réactions allergiques", explique un porte-parole de l’organisation professionnelle à nos confrères anglais de The Sun.

La fédération a néanmoins pris le temps de relayer des consignes à suivre en cas de problème. "Si un client développe une réaction allergique pendant qu'il se fait colorer les cheveux, le styliste doit immédiatement cesser d'appliquer la couleur et rincer soigneusement les cheveux du client. Il doit obtenir une aide médicale immédiate si le client présente une éruption cutanée, des vertiges ou un essoufflement".

La perte de cheveux, un autre effet secondaire possible de la Covid-19

Outre l'intolérance aux colorations (qui doit encore être prouvée, rappelons-le), la Covid-19 a aussi été liée à certains cas de perte de cheveux. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, plusieurs anciens malades de la Covid-19 ont constaté une importante chute de cheveux après l'infection. Des preuves scientifiques sont venues étayer cette théorie.

La Dre Natalie Lambert, professeure à l'Université d'Indiana (États-Unis), avait étudié plusieurs effets secondaires de la Covid-19 évoqués sur le groupe Facebook Survivor Corps. Un sondage mené via le réseau social avait permis de déterminer l'existence de 98 nouveaux effets, dont les pertes de cheveux. Sur les 1 567 répondants, 423 attestent de ces chutes, soit environ 27%.

Un phénomène peu surprenant selon Esther Freeman, chercheuse à l'Académie Américaine de dermatologie, en charge de la base de données regroupant les effets dermatologiques de la Covid-19. Selon ses propos rapportés par Today.com, la spécialiste a observé, un nombre anormalement important de cas de pertes de cheveux post covid. Ce dérèglement capillaire serait dû au stress.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

https://www.mirror.co.uk/science/covid-19-survivors-could-suffer-22603675

https://www.thesun.co.uk/news/12539247/hair-dye-reaction-coronavirus-lethal-allergy/

https://static1.squarespace.com/static/5e8b5f63562c031c16e36a93/t/5f25b5bfb3f4f86b1bf4d5f5/1596306894541/2020+Survivor+Corps+COVID-19+%27Long+Hauler%27+Symptoms+Survey+Report+%28revised+July+25.1%29.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.