Fatigue : quelles maladies en cause ?

Fatigué(e)? Dans certains cas, la fatigue peut être le symptôme de maladies graves passées inaperçues. Medisite fait le point sur ce que peut révéler ce signe.

young woman taking pill© Istock

Fatigue : certains médicaments en cause

Qu'on se le dise : si vous êtes fatigué après une semaine de prise d'antibiotiques, ce n'est pas le traitement qui vous a épuisé mais la maladie qui a motivé ce traitement.

Il n'en est pas de même pour tous les médicaments et certains ont pour effet secondaire l'asthénie. "C'est le cas des neuroleptiques, sédatifs, anxiolytiques, certains antidépresseurs, les antiépileptiques, les bétabloquants, les antihistaminiques, les antihypertenseurs, les antiarythmiquess et des chimiothérapies", note le Dr Philippe Balard gériatre et spécialiste de la fatigue.

Le cancer peut être en cause dans l'asthénie

"Plus rarement l'asthénie peut être le signe révélateur de cancer", estime le Dr Phlippe Balard, gériatre et spécialiste de la fatigue. " Mais, dans ce cas, elle est souvent associée à une perte de poids, et une perte d'appétit. Ainsi, si une personne de 50 ans présente ces symptômes ensemble, mieux vaut pousser les examens en fonction de ses facteurs de risques : examen clinique, prise de sang, radio des poumons s'il s'agit d'un fumeur, coloscopie s'il y a des antécédents dans la famille.

Dans la maladie de Hodgkin qui est un cancer du système lymphatique, la fatigue sera accompagnée de gonflement des ganglions."

Fatigue = insuffisance cardiaque, respiratoire, hypothyroïdie...

"Si une grande fatigue est associée à l'essoufflement, plusieurs maladies peuvent être en cause, tout dépend des symptômes qui lui sont associés", note le Dr Philippe Balard gériatre et spécialiste de la fatigue.

"Il peut s'agir d'insuffisance cardiaque, dans ce cas, la personne a vraiment du mal à monter les escaliers par exemple. En cas d'insuffisance respiratoire, la fatigue et l'essoufflement seront accompagnés de toux ou d'autres symptômes respiratoires. Enfin, l'hypothyroïdie est, elle aussi marquée par une sensation d'épuisement qui peut être associée à un manque de souffle, une prise de poids, un gonflement du visage. Mais souvent, au début, la fatigue est le seul symptôme."

La fatigue signe de dépression

"L'asthénie psychique est associée au stress, à la fatigue par sur-stimulation intellectuelle ou à l'anxiété. Mais c'est aussi un symptôme de dépression", souligne le Dr Philippe Balard, gériatre et spécialiste de la fatigue.

"Un patient qui se réveille fatigué, mais qui s'anime au fur et à mesure de la journée, c'est-à-dire, au fur et à mesure des stimulations qu'il rencontre et qui n'arrive pas à aller se coucher, il faut l'écouter ! S'il est triste, découragé, il est probablement dépressif.

D'ailleurs, pour certains médecins, la fatigue chronique viendrait de la conjugaison d'un mauvais sommeil et d'un terrain anxio-dépressif activé par un facteur déclenchant comme une maladie ou une opération."

De récents travaux confirment cette piste. Publiés dans la revue Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry, ils montrent que le fait de dormir moins de 8 heures par nuit expose à un risque accru de dépression et augmente la propension à avoir des idées négatives.

Fatigue = anémie ?

"L'anémie est une grande cause de fatigue. Si je vois arriver dans mon cabinet une personne pâle qui se plaint de ne rien pouvoir faire tant elle est épuisée, j'y pense tout de suite", affirme le Dr Philippe Balard, gériatre et spécialiste de la fatigue.

"Il faut alors en chercher la cause : il peut s'agir d'un saignement qui passe inaperçu comme un ulcère, ou des règles très abondantes, mais aussi d'un manque de fer. Il faut donc faire faire une prise de sang pour vérifier le taux d'hémoglobine dans le sang et le statut en fer. En fonction des résultats, d'autres examens peuvent être prescrits : fibroscopie gastrique par exemple."

Vidéo : Fatigue chronique : quand s’inquiéter ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Déterminez votre type de fatigue et trouvez les solutions adaptées, du Dr Philippe Balard aux éditions Josette Lyon, 17€. Un livre clair, plein de tests simples pour évaluer votre type de fatigue.

La rédaction vous recommande sur Amazon :