Eczéma du visage : causes, traitements et comment éviter les crises ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteL’eczéma est une affection fréquente qui touche 2,5 millions de Français. Mais lorsque celui-ci devient chronique sur des zones comme la figure : c’est une autre paire de manches ! L’eczéma du visage est source de complexe et impacte la qualité de vie de la personne touchée. Comment venir à bout de l’eczéma du visage ? Explications avec le docteur Marc Perrussel, dermatologue.
Sommaire

Qu'est-ce que l'eczéma du visage ?

L’eczéma du visage est une maladie inflammatoire qui touche le visage. Il se caractérise par une peau sèche et l’apparition de plaques rouges qui démangent. Il peut être :

  • Isolé : la peau du visage est sensible et dotée d’une barrière cutanée fragile, ce qui explique que certains individus développent un eczéma sur cette zone exposée au milieu extérieur. Il est souvent saisonnier (lié au froid ou à la chaleur) ou d’origine allergique.
  • Généralisé : il touche alors d’autres parties du corps. Il peut être d’origine allergique ou atopique.

"L’eczéma atopique ou constitutionnel est une affection chronique : le patient souffre de poussées d’eczéma entrecoupées de périodes de rémission. Il touche souvent le nourrisson et l’enfant, mais peut persister à l’âge adulte", développe le docteur Perrussel, dermatologue.

L’eczéma du visage peut être de forme aigüe ou chronique. Dans ce dernier cas, il récidive spontanément ou en présence d’un facteur déclenchant. Il est particulièrement mal vécu par les patients dont la peau du visage est sèche et douloureuse lors des poussées. L’eczéma du visage cause aussi des complexes d’ordre esthétique et complique la routine de soin et de maquillage (pour les femmes). Il peut impacter la qualité de vie (1) et avoir un retentissement socio-professionnel.

Quelles zones sont touchées par l’eczéma du visage ?

La localisation de l’eczéma du visage varie selon l’âge du patient :

  • chez le nourrisson : le front, les joues, le menton et le cuir chevelu sont les zones de prédilection ;
  • chez l’enfant : les paupières, les oreilles et le pourtour des lèvres sont souvent atteints. L’eczéma est souvent aggravé par la salivation ;
  • chez l’adulte : toutes les parties du visage sont concernées même si les oreilles, le cou, les lèvres et le cuir chevelu sont plus touchés (2).

Par ailleurs, l’eczéma des paupières est déclenché ou aggravé par le frottement des yeux, les lentilles de contact et les cosmétiques. L’eczéma des oreilles, du cou et du front peuvent être provoqués par les bijoux fantaisie (en nickel) ou le frottement des vêtements (col du manteau, écharpe, bonnet).

Photo d'un bébé souffrant d'eczéma au visage

Photo d'un bébé souffrant d'eczéma au visage© Istock

Quels sont les symptômes de l'eczéma du visage ?

L’eczéma du visage se manifeste par :

  • une peau sèche et des rougeurs. Le spécialiste explique "nous confondons souvent l’eczéma du visage avec un épisode de peau sèche. Il est important de consulter pour obtenir le bon diagnostic et le traitement adapté" ;
  • des démangeaisons ;
  • des plaques rouges et squameuses ;
  • des douleurs et sensations de brûlure ;
  • des paupières gonflées ;
  • des troubles du sommeil (6).

Quelles sont les causes de cette inflammation cutanée ?

L’eczéma du visage peut être causé par :

  • une irritation de la peau : elle-même provoqué par l’utilisation répétée d’un savon desséchant ou le frottement d’un vêtement (écharpe, col de manteau, bonnet…) ;
  • la salivation (autour des lèvres) qui peut aggraver un eczéma déjà présent ;
  • une exposition prolongée et répétée aux températures froides ou chaudes : le froid et la transpiration dessèchent la peau ;
  • une allergie en réaction à un agent d’application locale ou un matériau (cosmétiques, bijoux en nickel…) ou encore à un aliment (arachides, œufs, laits…). Dans ce dernier cas, l’eczéma peut aussi toucher d’autres zones du corps ;
  • un eczéma atopique : il provoque une altération de la barrière cutanée ainsi qu’une sensibilité accrue aux agressions. Cette affection a une composante héréditaire probable. Les allergènes environnementaux comme les pollens ou la poussière (3) ou alimentaires (4), le stress (5) ou encore la fatigue (6) sont des facteurs déclenchants hypothétiques des poussées. L’eczéma atopique touche principalement le nouveau-né et disparaît au cours de l’enfance (50% avant 5 ans), mais 10 à 15% des cas persistent à l’âge adulte.

Examens et analyses : comment diagnostiquer un eczéma du visage ?

L’examen clinique

Il est effectué par le dermatologue. Il procède à un examen des lésions et un interrogatoire du patient afin de rechercher un éventuel contact avec un allergène.

Les tests allergologiques ou "patch test"

Ces tests sont effectués :

  • chez l’adulte : en cas de suspicion d’allergie ;
  • chez l’enfant : en cas d’échec du traitement ou en présence d’autres symptômes.

Les patchs contenant les allergènes suspects sont appliqués sur diverses zones du dos, des bras ou du thorax. Des réactions allergiques sont recherchées deux jours plus tard.

Quels traitements pour soigner et se débarrasser de l'eczéma sur le visage ?

  • l’éviction de l’allergène est impérative (poussière, pollen, cosmétique …) ;
  • les dermocorticoides de classe 4 (faiblement dosés) tels que Hydracort® (hydrocortisone) : " ils sont le traitement de première intention de l'eczéma du visage", selon le praticien. Toutefois, ces traitements ne doivent pas être utilisés sur de très longues durées (1) ;
  • les traitements de seconde intention : en cas d’échec des dermocorticoïdes, le médecin peut prescrire :
    • des corticostéroïdes oraux (si l’eczéma est généralisé et sévère) ;
    • des immunosuppresseurs locaux (Tacrolimus et pimecrolimus) voire systémiques (cyclosporine) ;
    • des séances de photothérapie : "elles sont à éviter chez les peaux claires, car elles exposent à un risque de cancer de la peau", selon le dermatologue ;
  • des antihistaminiques en cas de fortes démangeaisons ;
  • des antibiotiques en cas de surinfection.

Conseils soins de la peau pour prévenir l'eczéma du visage

Hygiène, hydratation, protection

  • utilisez des savons hypoallergéniques et surgras  ;
  • séchez délicatement (en tamponnant) le visage avec une serviette douce et propre ;
  • nettoyez le visage dans la journée avec des compresses d’eau thermale (notamment par temps chaud) ;
  • hydratez quotidiennement le visage avec des produits adaptés, non-gras et non comédogènes  ;
  • ne touchez pas les lésions pour éviter la surinfection ;
  • utilisez un collyre pour nettoyer et hydrater vos yeux ;
  • protégez votre peau et vos yeux du soleil : lunette, chapeau, crème protectrice.

Le maquillage

  • lavez-vous bien les mains avant de vous maquiller et lavez régulièrement vos pinceaux/ éponges blender… ;
  • testez tout nouveau produit sur le pli du coude avant utilisation pour s’assurer de l’absence de réaction allergique : il faut appliquer le produit puis maintenez le coude fermé pendant environ 15 min pour vous assurer de l'absence de picotements ou de rougeurs ;
  • utilisez un maquillage hypoallergique pour les peaux sensibles ;
  • évitez les produits contenant des parfums ;
  • utilisez des produits non-gras et non comédogènes ;
  • remplacez votre maquillage régulièrement et selon les recommandations du fabricant ;
  • utilisez des correcteurs de couleur verte qui permettent de masquer les rougeurs.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.